Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Bohème en Dentelle et Crochet / French Curves

Publié le par Elegna

Il y a quelques semaines j’avais posté un look sur le blog et sur Instagram. A cette occasion j’avais été approchée pour savoir si participer au French Curves Challenge m’intéresserait. Naturellement, je répondais par la positive. J’adore regarder tous les mois les looks des participantes sur leurs blogs et sur Instagram. Alors y participer, pensez-vous…
Si vous ne connaissez pas le principe, il s’agit d’un challenge créé par Gaelle Prudencio, du blog The Curvy and Curly Closet qui rassemble tous les mois les bloggeuses mode Plus Size qui font une taille 42 et plus.
Bohème en Dentelle et Crochet / French Curves
Pour ma première participation, le thème est « Bohème ». Personnellement, rien que ce mot m’appelle à la rêverie. Mais pour autant, dans la vie de tous les jours, ma garde-robe n’a rien de très bohème, ou tout du moins pas de l’idée principale qu’on s’en fait. Pas de robe ou de jupe longue dans des tons neutres ou pastels, par de sandales plates… Non, rien de tout ça. Mais par contre, j’ai toujours aimé les vêtements au crochet et la dentelle, alors je suis plutôt partie voir de ce côté-là.
Bohème en Dentelle et Crochet / French Curves
J’ai choisi une petite robe blanche que j’avais acheté chez Promod il y a deux ans. Le côté dentelle lui donne un air léger et frais (je la porte en été d’habitude).
J’ai décidé de l’associer à un long gilet en crochet de chez New Look que j’adore porter. Bien sûr ça ne couvre pas du tout, donc pas la peine d’imaginer un instant que ce gilet nous tiendra chaud. Là c’est clairement que pour le style.
Pour finaliser la tenue, j’ai décidé de porter des chaussures compensées, tout simplement parce que je ne porte jamais de chaussures plates, et que c’est ce qui s’approche du coup, et selon moi, le plus du style bohème. Et puis quand même, c’est si confortable les chaussures à talons compensés… ;-)
Bohème en Dentelle et Crochet / French Curves
Côté accessoires, j’y suis allée mollo. J'ai d'abord  mis deux gros bracelets en bois que j’adore, même s’ils ne sont pas du tout pratique quand il s’agit de travailler avec. Et oui, pour taper à l’ordinateur sur un bureau on a connu mieux. 
Bohème en Dentelle et Crochet / French Curves
J'ai juste rajouté une jolie paire de créole octogonales dorées shoppées chez Bijou Brigitte. Je porte presque tous les jours des créoles, mais de temps en temps j'aime bien les formes qui changent un peu.
Bohème en Dentelle et Crochet / French Curves
Pour le maquillage, j’ai opté pour quelque chose de léger, de nude.
J’ai utilisé la Chocolate Bar de Too Faced pour faire un léger dégradé, et j’ai posé le rouge à lèvres liquide Meet Matt(e) Hughes de The Balm, en teinte Charming.
Bohème en Dentelle et Crochet / French Curves
Voici donc pour ma première participation au Challenge French Curves. Je suis ravie d'avoir rejoins le groupe et espère que cette première tenue aura su vous plaire.
 
Bon week-end à vous, et profitez-en bien,

Publié dans Mode & Looks

Partager cet article

Repost 0

Blue Soft Smokey Eyes / Monday Shadow Challenge

Publié le par Elegna

Un nouveau lundi, un nouveau challenge. J’aime de plus en plus ces rendez-vous hebdomadaires, et j’essaye désormais de rédiger un article tous les lundis. Ça ne fait du mal ni à mon blog, ni à moi-même, de se mettre des objectifs et de les tenir.
Cette semaine, Séverine du blog Pimpante et Rafraichie, avait annoncé la couleur : ce sera Blue Navy. Alors il faut savoir que j’ai visiblement le niveau d’un CE1, et des fois je ne comprends pas vraiment les déclinaisons de couleurs. Et il m’est même arrivé de confondre des couleurs lors d’un précédent challenge. Ahah. Du coup, j’ai demandé à chéri ce que voulait dire « Blue Navy », lequel m’a répondu « Bleu marine, j’imagine ». Ah ben oui tiens, la Navy après tout c’est la Marine américaine. Dommage que je n’y ai pas pensé avant pour m’éviter ce petit moment de solitude…
Urban Decay - Palette Vice 3

Urban Decay - Palette Vice 3

Du coup cette semaine c’est donc bleu navy / marine, et j’en suis RA-VIE. Contrairement à beaucoup, j’aime porter du bleu sur les yeux. Certaines me disent que ça a un petit côté ringard années 80. Mais vu mon âge, je ne peux que dire que je suis une fille des eighties ;-)
Pour autant, je mets généralement juste du bleu sur toute ma paupière mobile, j’estompe un peu dans le creux de ma paupière, et hop c’est bon.
Mais pour cette semaine j’ai préféré sortir un peu de mes habitudes et me lancer dans un léger smokey eyes. Et pour ça j’ai utilisé ma fidèle palette Vice 3 d’Urban Decay : la seule palette en ma possession qui possède quelques couleurs flashy.
 
J’ai donc utilisé quatre fards :
  • Undone en creux de paupière, pour créer une légère démarcation
  • Truth en raz de sourcils,
  • Bobby Dazzle pour le blanc à l’intérieur de la paupière mobile,
  • Et naturellement Héroïne pour le bleu navy.
Long Lasting Stick Eyeshadow en teinte Pearly White (n°1)

Long Lasting Stick Eyeshadow en teinte Pearly White (n°1)

Je précise que pour faciliter la tenue du fard blanc (Bobby Dazzle), j’avais au préalable appliqué sur ma paupière un fard à paupière en stick et à la texture crème de chez Kiko : le Long Lasting Stick Eyeshadow en teinte Pearly White (n°1). En effet, j’avais remarqué qu’il était compliqué d’obtenir un fard d’un blanc vraiment éclatant, du coup j’ai opté pour cette astuce et ça a plutôt marché. Toutefois, je vous déconseille d’appliquer une base à paupière avant d’appliquer le fard en stick, car du coup la couleur ne tient pas vraiment, et la matière a tendance à s’agglutiner dans les plis de la paupière (hmmm, ça laisse rêveur).
Blue Soft Smokey Eyes / Monday Shadow Challenge
Un des fards à l’honneur est donc le « Bobby Dazzle », qui est un blanc légèrement irisé. Il me fait penser à la neige que le soleil ferait scintiller. J’aime beaucoup le côté très lumineux de ce fard, qui illumine le regard.
Blue Soft Smokey Eyes / Monday Shadow Challenge
Et il y a enfin « Héroïne », le fard bleu marine matte par excellence. Je l’ai légèrement fondu sur le blanc, avant de l’étirer vers le haut, un peu façon cat eyes make up. Je ne fais presque jamais remonter aussi haut / loin mes maquillages d’habitude. Mais là, je ne sais pas pourquoi, lancée je me suis dit « Toujours plus loin toujours plus hautttt. C’est la voix du Mellow » (une vraie fille des années 80 vous dis-je).
Blue Soft Smokey Eyes / Monday Shadow Challenge
J’ai naturellement peaufiné ce make-up en appliquant du khôl dans la muqueuse interne inférieure et supérieure, en appliquant un léger trait d’eye-liner et du mascara pour faire de longs cils (ou pour essayer de faire de longs cils, du moins). 
Sur les lèvres j’ai fait sobre et j’ai pris mon Kiko Double Touch en teinte Pink Mauve (nom Ô combien trompeur), n°102. Un bon nude comme on les aime, dont je vous parlais dans cet article (ici).
Blue Soft Smokey Eyes / Monday Shadow Challenge
Voici donc pour mon interprétation du Blue Navy qui, j’espère, saura vous plaire. Je vais maintenant aller voir les participations des autres bloggeuses, qui toutes les semaines me subjuguent les mirettes avec leur imagination et leurs réalisations.
Blue Soft Smokey Eyes / Monday Shadow Challenge

Belle semaine à vous, et à la semaine prochaine pour un nouveau Challenge :)

Blue Soft Smokey Eyes / Monday Shadow Challenge

Publié dans Make-Up

Partager cet article

Repost 0

Sunset Make-Up pour le Monday Shadow Challenge

Publié le par Elegna

La semaine passée quand j'ai vu que le thème du Monday Shadow Challenge était le jaune  vif (énoncé ici), je me suis dit que j'allais devoir passer mon tour. J'ai quand même fait un petit check de mes palettes, mais il fallait se rendre à l’évidence : pas de jaune en vue.
Je n’avais en plus jamais fait de make-up jaune de ma vie, donc j’étais mal partie… Par pur hasard j’avais vu une vidéo de Nikkie Tutorial quelques jours auparavant sur du jaune très prononcé, mais n’ayant pas son talent, je ne savais pas vraiment vers quoi me lancer.
Et puis en passant devant un Kiko, je vois cette annonce alléchante : pour trois produits achetés, trois produits offerts (les moins onéreux, bien sûr). Je suis donc rentrée dans la boutique, et en suis sortie, entre autres, avec trois fards de la gamme « High Pigment Wet and Dry Eyeshadow ». Oui, en les voyant je me suis dit que j’allais tenter le sunset make-up. Soit le maquillage « Coucher de soleil ». Tout un programme.
Trio de choc

Trio de choc

La première teinte que j’ai prise est la numéro 19 : Matte Yellow. Il s’agit d’un jaune que je pensais bien pétant, mais qui au final reste plutôt discret. Bon. Du coup dommage car le thème était jaune vif, mais une fois que je l’avais essayé chez moi il était trop tard. Du coup j’espère qu’on m’excusera pour cette légère entorse.
Kiko: Matte Yellow

Kiko: Matte Yellow

La deuxième teinte est la numéro 20 : Pearly Tangerine. Il s’agit d’un orange très doux, légèrement pailleté. Cette couleur est très chaude et les pailletés ne sont finalement pas très voyantes. Ça ne me dérange pas, mais il vaut mieux le savoir si vous l’achetez principalement pour son côté strass et paillettes.
Pearly Tangerine

Pearly Tangerine

Enfin, la troisième teinte est la numéro 21 : Matte Poppy Red. Alors là il est un peu plus compliqué à décrire car s’il y a bien du rouge dans ce fard, j’ai l’impression qu’il y a également du magenta. La couleur est très belle, et clairement c’est ma préférée des trois.
Matte Poppy Red

Matte Poppy Red

J’ai fondu les trois teintes de la plus claire à la plus foncée sur ma paupière, en partant de l’intérieur vers l’extérieur. Au dessus j'ai mis un fard trés légèrement taupe, que je bien estompé. Puis en raz de sourcils, j'ai mis une petite touche du highlighter Mary-Lou Manizer de The Balm (mon préféré ♥).
J'avais auparavant posé du khôl dans les muqueuses inférieur et supérieur de mes yeux, pour donner plus d'intensité à mon regard.
J’ai ensuite posé un fin trait d’eye-liner noir et mon mascara habituel. J’ai également retravaillé mes sourcils, comme toujours, pour combler les endroits où ils sont clairsemés.

Sunset Make-Up pour le Monday Shadow Challenge
Avec ces yeux chargés, je me demandais quoi mettre comme rouge à lèvres. Après avoir réfléchi, je ne me voyais pas pour autant mettre du nude, je voulais vraiment que ça pète. Quitte à essayer de sortir de nos habitudes, autant oublier le sempiternel « Si tu charges tes yeux, soit discrète sur la bouche » ou inversement.
Du coup, comme j’avais reçu deux jours avant ma petite commande The Balm passée sur Beauté Privée et qu’il y avait dedans le très beau rouge à lèvres matte liquide « Meet Matt(e) Hughes » dans la teinte « Devoted », je me suis dit que j'allais opté pour celui-là.
« Meet Matt(e) Hughes » dans la teinte « Devoted »

« Meet Matt(e) Hughes » dans la teinte « Devoted »

Ce rouge est très beau (je consacrerai dans quelques jours une revue à ce produit qui est une vraie bonne surprise), et la couleur est éclatante.
Le fait que ce ral soit matte assagit quand même un peu le côté très voyant de ce rouge à lèvres. Du coup pour ce maquillage je pense que c’est ce que j’avais de mieux.
J'ai ressorti la robe corail pour être à fond dans l'esprit coucher de soleil au bord de la plage

J'ai ressorti la robe corail pour être à fond dans l'esprit coucher de soleil au bord de la plage

J’espère que cette utilisation du jaune aura su vous plaire. C’était à la fois la première fois que j’utilisais du jaune, de l’orange et du rouge ! J’adore les « Sunset Make-Up ». Clairement celui-ci n’est pas au niveau de ceux qu’on peut voir sur Youtube, Instagram ou Pinterest, mais je compte bien le retravailler encore maintenant que j’ai en ma possession les couleurs nécessaires pour le faire.
Alors encore une fois, merci à Séverine, du blog Pimpante et Rafraichie, de nous aider à sortir de notre petite routine make-up :-)
Sunset Make-Up pour le Monday Shadow Challenge
Belle semaine à vous, et vite vite vite, je vais voir vos créations :-)

 

Publié dans Make-Up

Partager cet article

Repost 0

Du gris anthracite pour le Monday Shadow Challenge

Publié le par Elegna

Aujourd'hui c'est férié, et du coup pour la première fois j'ai décidé de faire un article entier concernant le Monday Shadow Challenge lancé par Séverine du blog Pimpante et Rafraichie. Cette semaine le thème est le gris anthracite.
Too Faced - The Return of Sexy

Too Faced - The Return of Sexy

Sleek - Bad Girl

Sleek - Bad Girl

Je suis donc partie à la recherche de gris dans mes palettes, et à mon grand étonnement j'ai constaté que je n'avais pas tant de nuances que ça. En tout cas je ne possède visiblement pas cinquante nuances de grey. Ahah.
Du coup pour ce maquillage j'ai pris deux palettes: la "Bad Girl" de Sleek, et la "The Return of Sexy" de Too Faced.
La palette The Return of Sexy est divisée en trois parties, j'ai donc utilisé la dernière, intitulée "La Séductrice" (eh oui, rien que ça). 
The Bombshell / La Séductrice

The Bombshell / La Séductrice

D'habitude, lorsque je sors le gris, c'est pour faire un smoky bien appuyé, la plupart du temps pour sortir. Je me suis dit qu'il fallait essayer de sortir de mes petites habitudes, et se servir du gris d'une façon plus douce. 
J'ai donc décidé de marier le gris avec le rose. J'ai utilisé les fards Gun Metal (Bad Girl) et Bombshell (The Return of Sexy) pour le gris, et le sublime fard Maneater (The Return of Sexy - d'ailleurs on voit clairement qu'il est bien plus creusé que les autres) pour la paupière mobile. 
Du gris anthracite pour le Monday Shadow Challenge
Je trouve le résultat plutôt doux. Le gris n'est effectivement pas très appuyé, mais je trouve que c'est plus facile à porter au quotidien, pour travailler, etc...
J'ai décidé d'associer ce maquillage des yeux avec un rouge à lèvres plus prononcé: le "As you want Victoria" de chez Rimmel (de la gamme Moisture Renew). 
As you want Victoria - Rimmel

As you want Victoria - Rimmel

Alors la tenue n'est pas exceptionnelle (il tient la matinée, mais personnellement comme il a tendance à se faufiler, je préfère l'enlever avant le déjeuner), mais la couleur est magnifique, et surtout ces rouges à lèvres sont très hydratants.
Du gris anthracite pour le Monday Shadow Challenge
Et voici donc le résultat final et global, que j'apprécie beaucoup. Je n'ai jamais parlé auparavant des Monday Shadow Challenge sur le blog, car d'habitude j'y participe uniquement sur Instagram. 
J'aime pourtant relever le défi toute la semaine, car ça nous pousse à utiliser des couleurs vers lesquelles on ne se dirigerait pas forcément en temps normal. Je vous invite à vous rendre sur le blog de Séverine (ici) pour prendre connaissance des conditions de participation si jamais ça vous intéresse. Mais vraiment, c'est un "challenge" dans lequel on est complètement libre: on décide d'y participer quand on en a envie (et qu'on a les couleurs tirées au sort, of course), un peu comme pour les Défis du Lundi de My Beauty Quebec.
J'aime le fait que ces défis, ou challenges, réunissent des blogueuses qui ne se connaissent pas autour d'un thème commun. Ca donne également l'occasion de découvrir d'autres blogs, d'autres univers, et ça, c'est plutôt sympa :-)
Du gris anthracite pour le Monday Shadow Challenge
Belle semaine à vous, et à bientôt.

Publié dans Make-Up

Partager cet article

Repost 0

Redonner du volume et de la texture à des cheveux fins avec Lush

Publié le par Elegna

Courant 2015, j’avais rédigé un article sur les produits capillaires Dove qui m’avaient aidé à retrouver du volume (ici). Je dois avouer que je ne m’attendais pas à ce que cet article soit le plus consulté du blog, représentant jusqu’à un tiers des visites mensuelles. J’ai compris que je n’étais pas la seule à avoir une chevelure complètement dispersée et aplatie, et que beaucoup d’autres étaient aussi dans ce cas. D’un côté, on se sent moins seule. Parce que c’est vrai que dans mon entourage, je ne dois connaitre qu’une ou deux femmes dans ce cas. Je bave devant les chevelures de toutes les autres, ahah.

 

Pour conserver le shampoing solide: le ranger dans une petite boite reste un geste sûr

Pour conserver le shampoing solide: le ranger dans une petite boite reste un geste sûr

Après avoir utilisé les produits Dove pendant plus de six mois, j’ai donc décidé de changer de crèmerie pour voir ce qu’il se passait ailleurs. Leurs produits sont vraiment bien, mais je voulais essayer autre chose, et trouver, pourquoi pas, encore mieux (ahh, cette insatiable recherche du mouton à cinq pattes).
 
Je me suis donc rendue dans la boutique Lush la plus proche de mon travail, et j’expliquais à la gentille conseillère l’état du dossier (je cherchais des produits un peu plus naturels) : cheveux peu nombreux, tendance à regraisser rapidement en racine et raplapla. Je ne vais pas vous mentir, j’ai essayé de trouver une vendeuse qui n’avait pas non plus une chevelure de rêve histoire de l’attendrir et qu’elle me conseille les meilleurs produits possibles, et pourquoi pas qu’elle aurait essayé aussi. Et gogobingo, elle m’a conseillé des produits au top.
 
J’ai donc embarqué avec moi :
  • Le shampoing solide « New » (8,95 €)
  • Le shampoing liquide « Jersey Bounce » (18,95 €)
  • Le soin « C’est la base » (18,50 €)
Redonner du volume et de la texture à des cheveux fins avec Lush
J’ai pris deux shampoings afin de les alterner, surtout qu’on m’a expliqué que le shampoing solide New pouvait avoir tendance à assécher. Moi personnellement, ça ne me dérange pas puisqu’ils sont relativement gras, mais la conseillère m’a expliqué qu’il ne fallait pas trop les fragiliser. Dont acte, je prends le tout. C’est vrai qu’au moment de passer à la caisse, ça fait une certaine somme. Mais n’oublions pas que grâce à nos super cheveux peu nombreux, on utilise que peu de produit à chaque fois -> on en a donc pour un petit moment (et en plus, chez Lush, on nous met toujours plein d’échantillons qui correspondent à nos besoins, donc on peut en plus tester d’autres choses).
New

New

Enfin bref, revenons à nos moutons. C’était la première fois que j’achetais du shampoing solide, et pour ne pas me retrouver avec un truc dont je ne savais pas quoi faire, j’ai pris la petite boite métallique qui allait avec New pour le ranger et le garder au sec entre chaque utilisation. La première fois que je m’en suis servi je l’ai frotté frotté frotté comme s’il s’agissait de la lampe magique d’Aladin et que le génie des crinières de lionne allait sortir de là et me donner la chevelure de Jennifer Lopez. En fait, j’avais aussi cette peur étrange que ça ne mousse pas. Finalement si, et j’avais du coup pris beaucoup beaucoup trop de shampoing. L’odeur est agréable (un mélange de menthe poivrée, de girofle et de cannelle), et après un brossage et un séchage, je dois reconnaitre que les cheveux sont beaucoup plus légers que d’habitude, et que le volume en racine est très présent. Les cheveux sont brillants et doux durablement (trois jours quand même) : un vrai bonheur.
 
Composition:
Jersey Bounce

Jersey Bounce

Le shampoing Jersey Bounce a quant à lui une toute autre texture. Bizarre au premier abord d’ailleurs, je pense que cela est dû au fait qu’il y ait des œufs dedans. Je ne sais pas pourquoi, il y a comme des petits morceaux durs à l’intérieur. Il ne faut pas en prélever beaucoup pour l’application (et faire attention à ne pas en renverser partout, car la texture est plutôt liquide). L’odeur est encore une fois agréable (mélange de sel marin, d’œufs de poule donc, de graine de lin et de miel). Après rinçage et coiffage, le volume est ici encore au rendez-vous, et les cheveux semblent plus épais.
 
Composition:
C'est la base

C'est la base

Vous vous demanderez peut-être où donc est passé l’après-shampoing ?? Eh bien, je n’en ai plus pour le moment. Je teste de nouvelles choses, et j’ai pour l’heure décidé de réduire le nombre de produits que je mets sur mes cheveux. Toutefois, « The Plumps Conditioner » de Lush me fait de l’œil, et une fois tous ces produits finis je l’essayerai peut-être.
 
J’ai donc enfin acheté le soin capillaire « C’est la base ». Il s’agit d’un masque à appliquer sur cheveux secs et démêlés AVANT le shampoing. L’odeur est agréable (menthe), mais ne tiendra pas vraiment puisqu’il faudra de toute façon ensuite se laver les cheveux. Ce masque est à laisser poser une vingtaine de minute (une conseillère m’avait dit que ça lui arrivait de le laisser poser pendant quatre heures, voire toute la nuit, mais je n’ai personnellement jamais testé), puis on procède au shampoing. Il nourrit les cheveux, et les rend bien plus aériens.
 
Composition:

Infusion de menthe fraîche (Mentha piperita)Eau (Aqua)Alcool cétéarylique (et) laurylsulfate de sodium (cetearyl alcohol & sodium laureth sulfate)Disodium laureth sulfosuccinate (Disodium laureth sulfosuccinate)Acide citrique (citric acid),Propylène glycol (propylene glycol)Miel (honey)Huile essentielle de menthe poivrée (Mentha piperita)Huile essentielle d'orange douce (Citrus sinensis)Huile essentielle de menthe verte (Mentha spicata)Huile essentielle de pamplemousse (Citrus paradisi)Absolue d'ortie (Urtica dioica)Huile essentielle de néroli (Citrus aurantium amara)Huile d'olive extra vierge bio (Extra Virgin Olive Oil)Limonène* (limonene),Linalol* (linalool)Citral* (citral)Parfum (parfum)Parahydroxybenzoate de propyle (Propylparaben)Parahydroxybenzoate de méthyle (Methylparaben) 

Avec Jersey Bounce

Avec Jersey Bounce

Je dois reconnaitre que ces trois produits, après deux mois d’utilisation, ont vraiment su me convaincre. Je lave mes cheveux trois fois par semaine, et applique le soin de manière hebdomadaire. J’ai une préférence pour le shampoing solide « New » car je trouve que les cheveux regraissent mois vite, mais effectivement il peut peut-être les rendre plus secs si on l’utilise seul. Mais en tout cas le résultat est là : mes cheveux sont encore plus brillants et plus légers que d’habitude, comme aériens. Le volume est également au rendez-vous, le premier jour en tout cas. Parce que oui, après une bonne nuit de sommeil le problème est toujours là : le volume en racine retombe, et c’est reparti pour RaplaplaLand. Mais tout en brillance et en légèreté cependant (ce qui est quand même du positif dans le négatif). Toutefois, et en attachant nos cheveux, on peut réussir à espacer les shampoings tous les trois jours, ce qui n’est déjà pas mal. Et si on ne tient plus, avec du shampoing sec, on peut les garder détachés.
New

New

Voici pour ma nouvelle routine capillaire spéciale « cheveux fins pas fun ». J’entends bien que le prix de ces produits est assez élevé, et que s’acheter trois produits d’un coup n’est pas forcément évident. Mais vous pouvez essayer déjà un shampoing: par exemple le prix du shampoing solide n’est pas trop élevé. En plus, il est très économique car on ne prélève que peu de matière à chaque fois. La marque nous dit qu'on peut s'en servir de 80 à 100 fois (donc un bon petit moment...), et je pense que c'est vrai, car au bout de deux mois le mien a l'air à peine entamé.
Ce que j’aime aussi, c’est le fait qu’il n’y ait pas de contenant plastique pour le shampoing solide : il est simplement emballé dans du papier recyclé : encore moins de déchets :-). C’est vrai que j’aime plutôt la politique de la marque, qui incite au recyclage (par exemple, si vous leur ramenez cinq pots vides et propres de la marque, ils vous offrent un masque frais en échange) et s’engage, au moins un peu, dans le recyclage. C’est toujours un plus de savoir qu’une marque ne se moque pas complètement de l’écologie et de notre Planète.
Redonner du volume et de la texture à des cheveux fins avec Lush
Bien sûr, si vous avez aussi des produits top pour ce type de cheveux, n’hésitez pas à nous le dire en laissant un petit commentaire. Entraidons-nous entre sœurs de galère capillaire 

Publié dans Cheveux

Partager cet article

Repost 0

<< < 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 > >>