Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Mon premier cours chez Aroma Zone

Publié le par Elegna

Pour noël 2015 j’avais reçu en cadeau un bon pour participer à un atelier chez Aroma Zone, et plus précisément pour l’atelier « Programme beauté trio de soins visage « Zéro Défaut » ». Comme j’imagine que les personnes qui lisent ces lignes ne croient plus au Père Noël depuis belle lurette, je vous précise que c’est ma maman qui m’avait offert ce cadeau, pour que nous puissions nous y rendre toutes les deux, histoire de se faire une journée entre filles et d’en découvrir un peu plus sur les cosmétiques maison (ce qui explique le « on » ou le « nous » dans la suite de l’article).
Cet atelier s’est tenu en février, et c’est donc avec plusieurs mois de retard (mais du coup j’ai eu largement l’occasion de me servir des produits réalisés) que je viens vous parler de ce que j’ai pu apprendre, de ce qui m’a plu ou non.
 
L’atelier se déroule au-dessus de la boutique Aroma Zone située tout près du métro Odéon à Paris. Je n’y étais jamais allée, me contentant de commander sur internet. Je ne vais pas vous cacher que si je peux m’épargner d’aller à Paris le week-end, j’en profite. Je pensais que nous allions rentrer dans un univers tout zen, tout calme. HALTE LA. Le capharnaüm géant. Même l’ouverture d’H&M le premier jour de leur collaboration avec Balmain ça avait l’air plus sympa. Et pour rappel, ça donnait ceci :

(Vidéo prise sur Youtube)

J’imagine que tout le monde profite de son samedi pour faire ses petites emplettes, mais du coup il y avait des files d’attente en tourbillon (un peu comme au Parc Astérix, ambiance…), on avait du mal à se déplacer à l’intérieur car les gens ne voulaient pas se pousser de peur surement qu’on prenne leur place dans la queue. Que diantre, nous voulions juste nous rendre à l’accueil demander où nous devions nous rendre pour assister à l’atelier.
Renseignement pris, nous nous sommes faufilées jusqu’à l’étage, où se trouvent le SPA et les différentes salles qui accueillent les ateliers. A cet étage, l’ambiance est toute autre : ça sent bon (of course), les couleurs sont douces, il n’y a plus de bruit. Bref, on retrouve une ambiance beaucoup plus zen où les gens chuchotent en attendant que l’atelier débute.
 
Celui-ci dure trois heures, et nous commençons par le soin le plus compliqué à réaliser, pour finir par le plus simple.
Mon premier cours chez Aroma Zone
Nous avons donc réalisé en premier une « BB crème objectif zéro défaut ». Je vous avoue qu’au début j’ai été prise d’un vent de panique devant le nom de certains ingrédients : Acide Salicylique, Microsphère de Silice, Urée. Je me revoyais le regard vide et le cerveau pas beaucoup plus plein en cours de physique-chimie au collège. Mais tout est très bien détaillé sur les feuilles que l’on nous remet en début de séance, et l’animatrice répond naturellement à toutes nos questions.
Ce qui m’a marqué pour ce soin, c’est qu’il y a 11 ingrédients différents, et qu’il faut vraiment respecter les pesées ET les températures. Autant vous dire que je ne suis pas du tout habituée à ces choses-là. Je n’avais jamais pris la température de quoi que ce soit à part peut-être de mon oreille (enfin, on se comprend…) il y a des années. J’ai également découvert que sur les balances il y avait un bouton « Tare » pour remettre la balance à zéro alors même qu’il y a déjà du poids dessus. Ce bouton est une révélation, une révolution. D’ailleurs quand je suis rentrée chez moi j’ai voulu faire part de ma découverte de cette option à Chaton, lequel m’a sobrement répondu « Ben tu ne connaissais pas ? Je m’en sers tout le temps pour pâtisser ». Ok Monsieur Lignac-Michalak, moi qui voulais partager mes bons plans…
Enfin bref. Nous avons ensuite conditionné cette crème dans un pot en verre, lequel doit naturellement être désinfecté au préalable. Ce que j’aime avec cette BB crème c’est sa texture, qui est assez épaisse au toucher, mais qui se fond rapidement sur la peau. Son odeur est également agréable, et elle apporte véritablement une sensation de fraicheur. Par contre, je ne la trouve pas particulièrement teintée. Je pense que cela vient du fait que le grammage du colorant minéral utilisé (ocre rose d’Italie) est le même pour tout le monde sur la petite feuille de route que nous devons suivre. Or, il est évident que nous n’avons pas toutes le même teint. Ma mère m’a dit qu’elle trouvait que la crème teintait son visage, mais elle a la peau plus pâle que moi. J’aurais dû m’adapter et en mettre un peu plus dans la préparation, mais bien sûr à ce moment-là je ne savais pas du tout quel résultat ça pourrait donner.
En résumé, j’aime bien cette crème, que je mets systématiquement les jours où je ne porte pas de fond de teint. Je trouve qu’elle rend ma peau plus douce. Toutefois, je ne pense par réitérer l’exploit et refaire cette crème chez moi : il faut beaucoup de produits, et je n’ai ni place ni l’envie d’en stocker autant. 
BB crème objectif zéro défaut

BB crème objectif zéro défaut

Nous avons ensuite attaqué la préparation d’un « Contour des yeux Soft focus ». En gros d’un antirides home made. Et si vous souhaitez assister à un atelier mais que vous vous dites « Mais moi je n’ai pas de rides, j’en fais quoi ? », je vais vous dire ce que m’a répondu l’animatrice (car oui j’ai posé cette question, et ma mère a eu subitement un peu honte) : « Elle peut bien évidemment servir d’hydratant pour le contour des yeux pour prévenir les rides, et/ou comme anticernes ».
Alors de mon point de vue elle a bien marché : je n’ai toujours pas de rides ! Ahah. Non, blague à part du coup je m’en suis servie comme d’un hydratant contour des yeux, et c’est plutôt pas mal. Je n’ai par contre pas remarqué que j’avais moins de cernes, mais en même temps je n’en veux pas aux produits. J’ai parfois l’impression que je n’ai plus revu mon visage sans cernes depuis des années.
 Contour des yeux Soft focus

Contour des yeux Soft focus

Et enfin, nous avons préparé le dernier produit : « Eau Active « Re-Fine-Pore » ». Sur la feuille de route il nous est indiqué que : « Cette lotion enrichie en acide salicylique et en Hamamélis élimine les cellules mortes, nettoie la peau en profondeur et resserre les pores. Pour une peau visiblement lissée et un teint resplendissent ». Quand j’ai vu qu’on allait faire un produit pour resserrer les pores, j’étais vraiment ravie. Rien de glamour, mais j’ai les pores dilatés depuis toujours. Je n’aime pas ça, parce que j’ai toujours l’impression que ça donne un petit côté pas clean à ma peau, et ça me gêne parfois (enfin, quand je ne mets pas de fond de teint, et que c’est du coup visible).
Ce produit est le plus simple à réaliser, seulement six ingrédients sont nécessaires : Hydrolat d’Hamamélis Bio, Eau de fruit de Citron Bio, eau minérale, Acide Salicylique, Extrait aromatique de Poire Bio et conservateur Leucidal. En cinq minutes le produit était prêt à l’usage.
Autant vous dire : il s’agit vraiment là de mon produit coup de cœur, et surement le seul que je referai par la suite. Déjà, il ne nécessite pas beaucoup de produits, est facile et rapide à réaliser. Mais en plus, quelle efficacité. Les pores sont véritablement resserrés, et ma peau plus lisse et plus douce. Je pshite ce produit tous les matins sur mon visage, puis le laisse sécher. La sensation de fraicheur est immédiate. L’odeur est un peu particulière (le mélange de citron et de poire est assez fort) mais pas dérangeante. Je peux ensuite me maquiller comme d’habitude, ou pour les jours plus light je mets seulement le soin contour des yeux et la BB crème qui sur moi agit simplement comme une crème hydratante.
Eau Active « Re-Fine-Pore »

Eau Active « Re-Fine-Pore »

J’ai donc véritablement apprécié cet atelier, qui m’a permis, novice que je suis, de faire mes premiers pas dans le monde du cosmétique fait maison. Je pense que sans ça, je n’aurai pas eu le courage de m’y lancer par moi-même. J’ai beaucoup de mal avec tout ce qui est un peu scientifique et la popote trop précise. Donc les deux combinés, je ne le sentais pas trop. Et pourtant, si on s’applique un peu, ce n’est pas si compliqué.
 
J’ai apprécié également le fait qu’on nous enseigne les rudiments de tout cosmétique home made : l’étape désinfection des récipients avant de mettre le produit dedans, et la durée de conservation. L’étiquetage semble donc très important. Pour l’exemple, les produits que nous avons fabriqués ce jour-là se conservent environ trois mois car ils contiennent de l’eau. Ils se « périment » donc plus vite. 
Mon premier cours chez Aroma Zone
Je vais donc essayer de recréer le soin en spray, puisque je n’en ai plus aujourd’hui. Je vais également voir pour me faire des soins pour les cheveux.
 
Et vous, seriez-vous intéressés par des cours de cosmétiques home-made ? Ou vous sentez-vous de vous lancer dans l’aventure toute seule ?
 
Au plaisir de vous lire,

Publié dans Soins

Partager cet article

Repost 0

The Power of Make-Up - Ou pourquoi j'aime me maquiller

Publié le par Elegna

Ca fait très longtemps que j’avais envie de faire un article autour du TAG « The Power of Make-Up », à la base créé par la très talentueuse Nikki (son instagram Nikki Tutorial ici). J’adore sa page et ses vidéos, elle me fait beaucoup rire. Elle a un énorme talent pour le maquillage, et je ne rate jamais un de ses make-up. Lorsqu’elle avait sorti sa vidéo « The Power of Make-Up » il y a plus d’un an, j’avais adoré le concept. J’aime la façon dont elle parle de maquillage, et dont elle décomplexe la chose. 
The Power of Make-Up - Ou pourquoi j'aime me maquiller
Et avec cette vidéo (ici), elle nous fait nous interroger sur notre propre rapport au maquillage. Pourquoi se maquille-t-on ? Sûrement toutes pour des raisons différentes. Je vais évoquer ici mon propre rapport au make-up.
The Power of Make-Up - Ou pourquoi j'aime me maquiller
Il faut tout d’abord savoir que je n’ai pas grandi dans une famille où les femmes se maquillent beaucoup. J’ai même eu pour stricte interdiction de me maquiller avant ma majorité, ma mère me répétant que « L’école n’était pas un défilé de mode ». Même en allant à la fac, je me limitais à mettre du mascara. J’ai réellement commencé à me maquiller lorsque je suis partie vivre seule, vers 20 ans. Toutefois, c’était très basique : eyeliner, khôl bien noir, mascara. De temps en temps du rouge à lèvres nude.
Ce n’est que vers 24-25 ans que j’ai commencé à réellement m’intéresser aux cosmétiques, aux marques qui n’étaient pas forcément encore très connues à ce moment-là (ahhh, cette époque où les produits Urban Decay et Too Faced étaient bien moins chers…). J’ai commencé à essayer de nouveaux maquillages, puis même à me maquiller les sourcils ! Quelle folie. A 20 ans, je ne savais même pas que c’était quelque chose qu’on pouvait faire.
Tant et si bien qu’avec les années ma collection s’est agrandie, mes techniques se sont améliorées, et j’ose bien plus jouer avec les couleurs. J’ai aujourd’hui 29 ans, et le make-up est une de mes étapes incontournables du matin.
The Power of Make-Up - Ou pourquoi j'aime me maquiller
Alors pourquoi, finalement, est-ce que je me maquille ?
Certains pensent que c’est pour avoir l’air plus belle. C’est sûr que oui, quand je me maquille, le but n’est pas de m’enlaidir ! Mais ce n’est pas non plus la raison première. A vrai dire, ce qui me plait le plus, c’est de prendre du temps pour moi. De me chouchouter, de faire attention à moi. Prendre 15 minutes le matin pour me maquiller me permet de commencer ma journée du bon pied.
Parfois, certaines femmes me disent qu’elles n’ont pas autant de temps que ça à consacrer au maquillage, comme si c’était une activité complètement futile… Mais à la limite, si j’ai envie de dormir 15 minutes de moins, à qui fais-je du mal ? On organise chacun nos journées comme on l’entend, et entendre ça me fait me dire qu’on a juste pas tous les mêmes priorités. Certaines préfèrent dormir / regarder la télé / prendre de longs petits déjeuners, etc... J’aime prendre soin de moi.
The Power of Make-Up - Ou pourquoi j'aime me maquiller
Mais ce n’est pas la seule raison. J’ai toujours aimé faire des choses avec mes mains. Les travaux manuels, faire des photos, le DIY… j’en fais depuis que je suis toute petite. Et pour moi, pour une raison que je ne saurais pas vraiment expliquer, me maquiller c’est un peu comme faire des travaux manuels : on joue avec les matières, les textures, les pinceaux. On essaye des associations, des dégradés. On tente de créer des choses nouvelles. On échoue et on recommence. La seule différence étant que le support, c’est mon propre visage.
Depuis que je travaille, je n’ai plus forcément autant de temps qu’avant à consacrer aux travaux manuels. Alors me maquiller, en plus de me détendre, me permet quand même de continuer à créer des choses au quotidien et de m’amuser. 
The Power of Make-Up - Ou pourquoi j'aime me maquiller
Voici donc pour mon rapport au maquillage. Comme il est de coutume dans ce genre d’article, je vous propose ci-dessous des photos de mon visage: un côté est maquillé, et l'autre est complètement naturel. 
The Power of Make-Up - Ou pourquoi j'aime me maquiller
 
J’ai naturellement fait un maquillage plus appuyé que ceux que je réalise au quotidien, pour plus marquer les différences.
Au jour le jour, ce que j’essaye d’améliorer c’est surtout mes sourcils clairsemés et mes cernes marrons. J’aime également toujours ouvrir mon regard en posant du mascara.
J’ai également un petit « défaut » au niveau de mes lèvres, qui sont asymétriques. J’essaye donc de rectifier ça quand je mets du rouge à lèvres.
The Power of Make-Up - Ou pourquoi j'aime me maquiller
The Power of Make-Up - Ou pourquoi j'aime me maquiller
The Power of Make-Up - Ou pourquoi j'aime me maquiller
Voilà, vous aurez donc vu mes « deux visages », et vous en saurais un peu plus sur ma relation au maquillage.
 
Je serai ravie d’avoir votre point de vue et de savoir ce qui vous plait tant, à vous, dans le make-up ?
 
Au plaisir de vous lire,

Publié dans Make-Up

Partager cet article

Repost 0

Black Lace Dress

Publié le par Elegna

Aujourd’hui je tenais à vous présenter une de mes dernières acquisitions mode : cette très jolie robe en dentelle noire stoppée chez Forever 21.
Comme vous avez dû le comprendre au fil de mes articles « Style », dans ma garde-robe, j’ai deux marottes : le noir, et la dentelle. Alors quand une robe réunie les deux… Dur dur de ne pas craquer.
D’ordinaire, je choisis donc des robes avec des petits détails en dentelle, surtout sur le décolleté pour jouer sur la transparence.

 

Black Lace Dress
Mais alors avec cette robe, totale craquage : de la dentelle de la tête aux pieds. Importable telle quelle, j’ai naturellement opté pour un fond de robe acheté chez H&M histoire de pouvoir la porter ailleurs qu’à la plage.
A la base, je ne porte jamais des robes dont le col monte si haut, car je trouve que ça a tendance à renforcer mes épaules déjà carrées. Mais finalement, avec le jeu de transparence, ça ne m’a plus gênée, et j’ai fini par me laisser convaincre.
Black Lace Dress
Cette robe est, contrairement à ce qui pourrait paraitre, agréable à porter. Elle ne gratte pas (au regard de son prix, ce n’est naturellement pas de la dentelle véritable, donc de ce point de vu là tout est ok…), tombe bien, et n’est pas trop longue. Du coup, elle n’est pas encombrante lorsque l’on marche, et on ne risque pas de la piétiner.
Black Lace Dress
Sincèrement, je pense qu’il y a quelques temps, je n’aurai pas osé porter une telle robe. Je me serai dit que je n’étais pas assez fine, et que le côté un peu « brillant » de la robe allait accentuer mes formes. Mais j’essaye de plus en plus de me dire que si je trouve un vêtement beau et que je ne me sens pas complètement ridicule dedans, alors il faut que j’essaye de passer le cap.
Et bien m’en a pris, car finalement, quand je l’ai enfilé, je me suis sentie bien dans cette robe. Je ne vais naturellement pas la porter pour aller faire mes courses au supermarché, mais pour une soirée, je la sortirai sans aucun problème.
Après tout, je me dis que ce genre de robe fait toujours son petit effet ;-)
Black Lace Dress
Black Lace Dress
Belle soirée à vous

Publié dans Mode & Looks

Partager cet article

Repost 0

Sparkling Green Make-Up / Monday Shadow Challenge

Publié le par Elegna

Bon lundi à toutes ! Et oui, aujourd’hui je commence par une phrase de fin, mais après tout, pourquoi s’embarrasser par tant de conventions.
Sparkling Green Make-Up / Monday Shadow Challenge
Je reviens ce lundi avec ma participation au Monday Shadow Challenge, auquel je n’avais pas participé depuis longtemps. Même si Séverine avait annoncé les couleurs à l’avance pour les vacances, je n’ai malheureusement pas pu, certaines fois, prendre le temps de faire des photos convenables ou de rédiger des articles. Et c’est dommage, car par exemple pour le teal j’avais réalisé un maquillage que j’ai adoré porter… Je me demande si je ne referai pas ces make-up et vous les proposerai sur Instagram lorsque j’aurai le temps.
En tout cas, pour cette semaine, la couleur est le « vert chartreuse ». Une couleur que je n’utilise pas souvent, et c’est dommage parce que finalement elle est très lumineuse pour l’été. J’ai pour cela utilisé le fard Kiko n°108, que j’ai appliqué sur toute ma paupière fixe.
Sparkling Green Make-Up / Monday Shadow Challenge
J’ai décidé d’associer ce fard à du doré, pour réaliser un make-up très gai et étincelant, pour une belle journée d’été. J’ai opté pour le fard 1987 de la palette Urban Decay x Gwen Stefani, que j’ai appliqué en creux de paupière en remontant. J’ai fini en appliquant le fard Stark, de la même palette, jusqu’à mes sourcils.
Sparkling Green Make-Up / Monday Shadow Challenge
Une fois n’est pas coutume, j’ai décidé de mettre du khôl dans les muqueuses internes de mon œil, inférieure et supérieure. J’ai naturellement fini le tout en apposant un trait d’eye-liner fin à la base, mais avec une virgule assez prononcée.
Sparkling Green Make-Up / Monday Shadow Challenge
Pour la bouche, j’ai choisi un nude rosé, qui est en fait un crayon à lèvres de chez Essence, que j’ai appliqué sur l’entièreté de mes lèvres. Il est vrai que c’est un peu sec, mais le résultat est bien matte, et surtout le crayon tient bien sur les lèvres.
Sparkling Green Make-Up / Monday Shadow Challenge
Sparkling Green Make-Up / Monday Shadow Challenge
Voici donc pour ma proposition de ce lundi, qui, je l’espère, aura su vous plaire. J’espère avoir le temps de plus participer au MSC pour les prochaines éditions à venir.
Sparkling Green Make-Up / Monday Shadow Challenge
Je vous souhaite une belle semaine, et bon courage si jamais vous reprenez le travail aujourd’hui, après de bonnes vacances…

Publié dans Make-Up

Partager cet article

Repost 0

Black Maxi Dress pour douces soirées d'été / French Curves Challenge

Publié le par Elegna

Bonjour à tous ! Comme vous avez pu le remarquer, mon blog tourne un peu au ralenti depuis le début du mois de juillet. En effet, avec les beaux jours et les vacances, j’en profite vraiment pour me balader, me reposer, et profiter du chéri, des amis, de la famille… Je réfléchis également à comment faire évoluer et améliorer mon blog, et espère pouvoir très rapidement mettre ces changements en application.
Toutefois, il y a un rendez-vous que je ne souhaite vraiment pas manquer : celui du French Curves Challenge. Et oui, comme tous les 16 du mois, le challenge revient, et ce mois-ci avec le thème « Maxi Dress / Jupe ».
Black Maxi Dress pour douces soirées d'été / French Curves Challenge
Lorsque j’ai vu que Gaëlle Prudencio, créatrice du challenge (son site ici) avait retenu ce thème, je me suis dit que je n’avais pas forcément de quoi faire avec mon dressing. En effet, je n’ai qu’une seule et unique robe longue, et pas du tout de maxi jupe. Comme je n’avais pas commandé depuis longtemps sur Asos (depuis novembre 2015 ! Je me suis surprise moi-même), je me suis laissée tenter par deux robes : ma petite robe de plage (dont je vous parlais ici), et cette longue robe noire de la marque Club L Plus (à voir ici si vous êtes intéressée).
Il s’agit d’une robe assez simple, en viscose et élasthanne, très agréable à porter lorsque les températures sont élevées, comme en ce moment.
Black Maxi Dress pour douces soirées d'été / French Curves Challenge
Il faut que je vous dise que si je ne portais pas de robe longue avant, c’est que je ne suis pas très grande : 1m63 au lever du lit, quand ma colonne vertébrale est au max, ahah. Du coup, j’ai toujours pensé que les vêtements longs auraient tendance à me tasser. Mais finalement, en me regardant sur les photos, et avec des hauts talons, je n’ai pas l’impression que ça me tasse tant que ça.
Pour cette fois, j’ai décidé d’accessoiriser cette tenue pour une sortie en soirée. En effet, malgré la matière pas spécialement noble de la robe, je trouve qu’elle tombe bien, et elle se porte donc en toutes occasions.
Black Maxi Dress pour douces soirées d'été / French Curves Challenge
J’ai donc mis des escarpins New Look (old), des créoles dorées mattes de chez Accessorize, et un collier en dentelle noire et cabochons de Lollipops Paris (old). Pour la pochette, j’ai ressorti mon joli clutch de chez Parfois.
Black Maxi Dress pour douces soirées d'été / French Curves Challenge
Black Maxi Dress pour douces soirées d'été / French Curves Challenge
Black Maxi Dress pour douces soirées d'été / French Curves Challenge
Black Maxi Dress pour douces soirées d'été / French Curves Challenge
J’aime beaucoup ce look, et j’ai surtout été surprise de trouver très plaisant de porter une robe longue. C’est déjà très pratique, mais en plus c’est assez agréable de sentir le tissu léger sur ses jambes lorsqu’il fait chaud.
Black Maxi Dress pour douces soirées d'été / French Curves Challenge
Voici pour ma proposition de ce mois-ci. Vous retrouverez naturellement sous mon article le blog hop avec les participations de toutes les French Curvettes.
Black Maxi Dress pour douces soirées d'été / French Curves Challenge
Belle journée à vous, et à très bientôt.

Publié dans Mode & Looks

Partager cet article

Repost 0

<< < 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 > >>