Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Pool Party au Bord de l'Océan / French Curves Challenge

Publié le par Elegna

Hello ! Eh oui, on se retrouve déjà pour le French Curves Challenge. Exceptionnellement ce mois-ci, il y a donc deux challenges, et aujourd’hui Gaëlle Prudencio, Créatrice du mouvement et rédactice du site www.gaelleprudencio.com, nous lancé le défi « Pool Party ».
Super thème s’il en est, mais j’ai tout de suite compris que j’allais avoir du mal avec le côté « Pool » : je ne me voyais pas DU TOUT faire une séance photo dans la piscine communale avec des enfants qui sautent dans l’eau pour faire des bombes entre chaque prise de vue.
Eh oui, surtout que je les comprends. C’est les vacances, ils n’ont pas que ça a fait de faire attention quand ils s’amusent à la piscine à la cagole qui prend des photos à côté.
Pool Party au Bord de l'Océan / French Curves Challenge
Pour ces raisons, j’ai décidé de choisir des photos qui avaient été prises lors de mes vacances aux Canaries en mai dernier. Par chance, et pour une fois, j’avais osé faire plein de photos en maillot, ne faisant pas attention au regard des gens. Et puis sincèrement là-bas c’était très facile. On appelle Fuerteventura « L’île des Libertés », et je trouve que ça lui correspond totalement. Les gens sont très ouverts d’esprit, chacun fait ce qu’il veut et tout le monde est heureux comme cela.
 
Je vous présente donc les deux maillots que j’ai porté lors de ces vacances et que je reporterai cet été. C’est parti pour l’Ocean Party.
Pool Party au Bord de l'Océan / French Curves Challenge
Pour le premier, il s’agit d’un tankini : un deux pièces dont le haut est plutôt un top, qui recouvre le ventre. Je l’ai trouvé l’an dernier chez Tati, après qu’une de mes amies me dise le plus grand bien des maillots qu’ils proposent. Il taille plutôt grand, car j’ai pris un L et je le rentre facilement. 
Pool Party au Bord de l'Océan / French Curves Challenge
J’adore le petit détail doré sur les bretelles, je trouve que ça donne un côté très chic au maillot. 
Pool Party au Bord de l'Océan / French Curves Challenge
Cela peut paraitre étonnant, mais je vais toujours à la plage avec mes boucles d’oreilles. Elles ne sont pas de valeur, du coup je n’ai pas peur de les perdre ou de les abîmer. 
Pool Party au Bord de l'Océan / French Curves Challenge
Et pour cette journée, j’avais également opté pour un rouge à lèvres matte rouge, histoire d’apporter une touche de glamour supplémentaire.
Pool Party au Bord de l'Océan / French Curves Challenge
Mon deuxième maillot vient tout droit de chez Curvy Kate. Je ne connaissais pas du tout cette marque avant de chercher un nouveau maillot de bain sur le site de La Redoute. En faisant des recherches par taille (ce qui évite de perdre du temps, et beaucoup de fausses joies…), je suis tombée sur différents maillots de la marque, et j’ai eu un coup de cœur immédiat.
J’ai pris ce maillot bleu imprimé, avec des petits volants sur la culotte. 
Pool Party au Bord de l'Océan / French Curves Challenge
Clairement, si vous regardez les prix, ce n’est pas le même que chez Tati. Mais avec une réduction, je l’ai eu pour un peu mois de 60 €, ce qui reste un prix convenable lorsqu’on cherche un maillot de bonne qualité et qui maintient convenablement ce qu’il y a à maintenir ! Ahah. Ce point est très important pour moi car à la plage je marche, je cours dans l’eau, je nage, je fais des poiriers dans l’eau : bref, je bouge, et j’ai besoin d’être à l’aise.
Et vraiment ce maillot est parfait : je ne me demande pas si je vais faire une sortie nudiste surprise lorsqu’une grosse vague s’abat sur moi.
Pool Party au Bord de l'Océan / French Curves Challenge
Pour accessoiriser ce maillot, je m’étais rendue chez Primark pour prendre ce que j’appelle un Kimono de Plage. Je ne suis pas du tout sûr que cela s’appelle réellement comme cela, mais en tout cas c’est l’idée : lorsque je marche longtemps je l’enfile sur moi, car je me sens plus à l’aise. En même, ce n’est pas pour ce qu’il cache non plus, mais bon… C’est sûrement psychologique, pour avoir l’impression d’avoir un peu plus de tissus sur le dos.
Je l’avais acheté une dizaine d’euros, et je le trouve vraiment très joli, j’adore le côté ajouré.
Pool Party au Bord de l'Océan / French Curves Challenge
Enfin, quand je vais à la plage, j’adore faire des chignons Buns. Et j’aime encore plus quand au bout de quelques temps je suis décoiffée : ça donne un côté beaucoup plus naturel.
Une fois que je mets la tête dans l’eau par contre, il vaut mieux l’enlever.
Et naturellement, je porte toujours mes lunettes de soleil, les reflets de la lumière sur l’eau pouvant être particulièrement fatiguant à la longue pour les yeux.
Pool Party au Bord de l'Océan / French Curves Challenge
Voici donc mes deux maillots chouchoux du moment. En tant que fana de maillots de bain, je suis impatiente de savoir ce que nous réservent les autres French Curvettes.
Si vous aussi, vous pouvez découvrir leurs propositions dans le Blog Hop ci-dessous.
Bon week-end à vous.

Publié dans Mode & Looks

Partager cet article

Repost 0

Minimalisme Chic / French Curves Challenge

Publié le par Elegna

Nouveau mois, nouveau French Curves Challenge . Comme vous aurez pu le constater, ce mois-ci il a été décalé de quelques jours, compte-tenu des évènements tragiques ayant touché la ville de Nice jeudi dernier. 
Minimalisme Chic / French Curves Challenge
Ce mois-ci, Gaëlle Prudencio, créatrice du Challenge (qui vient d'ailleurs de créer un tout nouveau site au design à tomber: www.gaelleprudencio.com), a choisi le thème "Minimalisme". Soit appliquer le célèbre dicton "Less is More" à notre look.
Minimalisme Chic / French Curves Challenge
Personnellement, mon style n'est jamais très sophistiqué: une robe, des chaussures, et hop, je suis habillée. Mais du coup j'ai opté pour une robe avec une coupe particulière, et une couleur sobre.
Minimalisme Chic / French Curves Challenge
J'ai shoppé celle-ci chez MS Mode au début des soldes, pour 19 €. Si jamais elle vous intéresse, sachez qu'elle est encore disponible dans quelques tailles sur le site de la marque, toujours à ce prix.

 

Minimalisme Chic / French Curves Challenge
Cette robe est particulièrement agréable à porter, sa matière étant très légère. Pour l'été, elle est donc particulièrement adaptée.

 

Minimalisme Chic / French Curves Challenge
Personnellement, je trouve que cette robe se porte aussi bien pour aller au bureau, que pour aller au restaurant ou boire un verre avec des amis. C'est un peu la robe "passe-partout".
Minimalisme Chic / French Curves Challenge
Cette petite robe supporte très bien le port de lunettes, indispensables en ce moment lorsque le soleil se fait (enfin!) fort. J'ai opté ici pour un modèle papillon, Un grand grand classique.
Minimalisme Chic / French Curves Challenge
Le joli petit clutch vient lui de chez Parfois (tout comme les lunettes, achetées il y a déjà quelques années à Lisbonne).
J'adore ce modèle beige. On ne voit pas très bien sur les photos, mais il y a léger motif pithon. Et moi, je raffole des imprimés animaliers pour les accessoires. 
 
Pour les chaussures, c'est encore une petite acquisition soldesque. Achetées chez Texto pour 19€, elles sont vraiment très confortables.
Je ne porte que des talons toute l'année, mais pour l'été le plus confortable ça reste, selon moi, les talons compensés. 
Minimalisme Chic / French Curves Challenge
 Enfin, pour la mise en beauté j'ai opté pour quelque chose de très sobre et de frais.
En même, quand le soleil tappe fort, mais si j'adore le make-up, j'ai du mal à faire des choses trop compliquées et travaillées. Et surtout de les porter toute une journée :)
Minimalisme Chic / French Curves Challenge
J'espère que mon interprétation du style "minimaliste" aura su vous plaire, et vous dis à très bientôt pour un nouveau look.

Powered by Linky Tools

Click here to enter your link and view this Linky Tools list...

Publié dans Mode & Looks

Partager cet article

Repost 0

Soft Galaxy MakeUp / Monday Shadow Challenge

Publié le par Elegna

Hello! On se retrouve ce lundi pour une nouvelle participation au Monday Shadow Challenge créé par la belle Séverine (son blog Pimpante et Raffraichie). Exceptionnellement, et compte tenu de la période estivale, Séverine nous avait donné fin juin les teintes pour les quatres semaines à venir. Et pout ce lundi 18 juillet, le bleu ciel est à l'honneur.
Soft Galaxy MakeUp / Monday Shadow Challenge
Ahlala, bleu ciel! Mais pour moi c'est presque la même chose que du turquoise. Je crois vraiment que j'aurais dû redoubler ma dernière section de maternelle pour mieux apprendre mes couleurs. 
Après maintes recherches sur le net et discussion avec chéri, j'espère avoir opté pour la bonne teinte cette semaine.
Soft Galaxy MakeUp / Monday Shadow Challenge
Après un tour de mes palettes, j'ai pu constater que de toutes les manières, je n'avais pas des milliers de fards bleu ciel. Même juste un seul, qui se trouve dans une palette achetée lors de mes dernières vacances aux Canaries, de la marque MakeUp Revolution London, la "Redemption Palette - Mermaids vs Unicors".
Alors je ne connaissais pas cette marque, et le nom archi-marketing ne me disait pas du tout (des sirènes et des licornes dans une même palette -> hmmm, ils ont tappé fort niveau marotte du moment chez les blogueuses / instagrameuse). Seulement voilà, je ne vais pas vous le cacher, la palette coûtait le prix de... 5,89 €. Oui. C'est tout. A ce prix là naturellement le packaging est sans aucun chichi, c'est juste un plastique dur. Mais ça permet aussi de tester de nouveaux produits.
Pour ce qui est de la composition, je me dis que dans tous les cas, que j'achète une marque qui coûte plus ou moins cher, les cosmétiques ne sont jamais nicquel. Sauf si l'on fait particulièrement attention à la composition.
Soft Galaxy MakeUp / Monday Shadow Challenge
Et je dois dire que je suis particulièrement contente de cette palette. La pigmentation est au rendez-vous, et les fards sont faciles à appliquer et à travailler. En plus, ils ne font pas beaucoup de chute.
Soft Galaxy MakeUp / Monday Shadow Challenge
Je n'ai naturellement pas utilisé le pinceau en embout mousse qui été dans la palette, mais mes pinceaux habituels.
J'ai commencé par travailler mon creux de paupière en applicant le violet foncé. Puis j'ai appliqué le bleu ciel sur toute ma paupière mobile. Ensuite j'ai remis en creux de paupière un peu de bordeaux, en étirant vers le haut. 
J'ai terminé en mettant un fard neutre en mat en haut de ma paupière fixe, afin d'aténuer le bordeaux et d'éclairer le dessous de mon sourcil.
Soft Galaxy MakeUp / Monday Shadow Challenge
J'ai trouvé que ces couleurs allaient bien les unes avec les autres, et elles me font penser à la Galaxie telle que l'on nous la représente souvent.
Soft Galaxy MakeUp / Monday Shadow Challenge
Pour ce qui est du reste du make-up, pour une fois je n'ai pas eu envie de faire sobre, et je me suis lancée avec un rouge à lèvres matte de chez LA Girl. Un distributeur près de chez moi vient juste de mettre en rayon la marque, et je suis tombée dessus lors de l'une de mes dernières virées shopping. J'avais entendu du bien de la marque sur différents blogs, du coup j'ai eu envie d'essayer.
Soft Galaxy MakeUp / Monday Shadow Challenge
Et j'ai bien fait! J'ai opté pour la teinte "Love Triangle" de la gamme "Matte Lipstick - Flat Velvet", qui est un violet pas trop flashy. Il se marie assez bien avec le reste du make-up.
J'essayerai de vous faire très prochainement une revue sur les différents produits de la marque que j'ai pu essayer, si vous aussi êtes intéressées par les produits LA Girl.
Soft Galaxy MakeUp / Monday Shadow Challenge
Voici donc pour le MSC de cette semaine. Et moi je m'en vais de ce pas voir les participations des autres challengeuses, histoire de m'en mettre plein les yeux et de vérifier que j'ai bien compris ce qu'était le bleu ciel ;)

Publié dans Make-Up

Partager cet article

Repost 0

A toutes ces vies brisées... Et à ceux qui veulent en savoir toujours plus.

Publié le par Elegna

L'an dernier, après l'attentat du 13 novembre, je n'avais plus posté pendant de longues semaines. J'étais comme paralysé, je n'avais plus trop l'envie de grand chose. Paris était devenu triste, et si je dois m'y rendre tous les jours pour le travail, je ne voulais pas trop y rester. Je ne voulais même plus sortir au restaurant. Comble pour moi qui adore diner avec mes amis.
Alors jeudi, devant cette nouvelle tragédie qui s'est jouée à Nice, j'étais une fois de plus sans voix. Bien sûr, je le suis également pour les attentats qui ne sont pas commis sur le sol français. Toutefois, le traitement de l'information n'est pas la même. Parce que oui, ce qui me choque, au-delà de l'horreur, c'est le comportement des journalistes.
 
Je me suis exprimée à ce sujet sur mon profil personnel Facebook, mais je tiens également à en parler ici. Parce que même si nos vies doivent reprendre leur cours, je n'oublie pas l'horreur. Et parce que j'aimerais sincèrement que si de tels drames venaient à arriver de nouveau, les journalistes traitement différemment l'information.
 
Voici donc mon petit mesage, qui me tient à coeur
 
Quarante-huit heures après l’attentat qui a touché Nice jeudi soir, je pense aux victimes. Pour l’heure je me préoccupe moins de savoir si cet attentat est l’œuvre d’un homme sous la coupe de l’Etat Islamique ou d’un homme désespéré en train de divorcer qui commet l’irréparable, que de savoir comment vont être suivies les victimes. Car dans tous les cas, ce que l’on sait déjà, c’est que c’est l’œuvre d’un fou.
Mais aujourd’hui pensons aux victimes, à leur famille et à leurs proches. Après chaque attentat je suis consternée par les images qui sont diffusées par les télés, sur internet, et les images qui paraissent dans la presse écrite. Et le pire, c’est qu’on semble assister à une escalade, les journalistes ayant visiblement envie d’aller toujours plus loin dans les images chocs et les interviews sidérantes. Oui, elles sont sidérantes (et écœurantes), tout simplement parce qu’ils questionnent des personnes en état de sidération totale. Ils sont perdus, déboussolés, n’ont même pas le temps d’assimiler le décès de leur enfant(s), femme, époux, père, mère, ami(e)(s), qu’on leur met un micro sous le nez. Mais que voulez-vous qu’ils disent ? Que voulez-vous qu’ils ressentent ? Les journalistes sont-ils à ce point en manque d’empathie ?
Ils devraient comprendre qu’ils donnent une bien triste image de leur profession, et qu’ils saccagent le travail de leurs collègues intègres qui se battent réellement pour délivrer de vraies informations.
Par ailleurs, j’invite toutes les personnes qui voient des vidéos postées par des « particuliers » montrant des corps (comme j’ai pu voir sur Facebook), ou des personnes ensanglantées à les signaler. J’ai parfois l’impression que certaines personnes oublient que ce n’est ni un film, ni un jeu. Ces gens sont bel et bien morts. Respectons-les, et respectons leur famille. Le voyeurisme poussé à ce point est écœurant, et n’apportera rien à personne. J’insiste d’autant plus que de très jeunes adolescents sont sur les réseaux sociaux, et ça me navre de savoir des jeunes exposés à tant de violences.
Et la question se pose : à trop diffuser ce type d’image, cela ne crée-t-il pas une banalisation de l’horreur ?
A méditer…
A toutes ces vies brisées... Et à ceux qui veulent en savoir toujours plus.

Publié dans Humeurs

Partager cet article

Repost 0

Pourquoi mes kilos en trop ne m'empêcheront pas de me mettre en maillot

Publié le par Elegna

Ça y est, on est mi-juillet. Certaines d’entre nous sont déjà en vacances, pour d’autres ça ne va pas tarder à arriver. Personnellement je dois encore travailler quelques semaines avant de pouvoir me rendre à la plage.
Mais j’attends vraiment ce moment avec impatience. J’ai déjà eu la chance de partir en mai sur l’Ile de Fuerteventura aux Canaries, mais j’avoue que la perspective de pouvoir retourner une seconde fois à la mer (ou océan) cette année m’enchante.
Fuerteventura - Grandes Playas

Fuerteventura - Grandes Playas

Je sais que pour certaines cette étape est difficile à franchir, quel que soit notre corps et notre poids d’ailleurs. Les complexes ne sont malheureusement pas réservés aux rondes.
Toutefois, j’ai lu pas mal de choses horribles ces derniers temps sur les rondes qui « osaient » aller à la plage. Je passe pas mal de temps dans les transports en communs pour me rendre au bureau, et du coup il m’arrive d’aller lire les commentaires sur les diverses publications que je vois passer sur facebook.
Et je n’ai pas été déçue du voyage, c’est le cas de le dire. J’ai lu que « au-delà de la taille 40 aucune femme ne devrait se mettre en maillot de bain ». Mais aussi que certains « n’ont pas envie de voir des grosses à la plage ». Je vous en passe et des meilleures... Bon franchement, heureusement que je lis ces commentaires avec beaucoup de recul, parce que sinon il y a de quoi déprimer. Et je pense d’ailleurs que ce genre de propos peut toucher des personnes pas très à l’aise avec leur corps et les empêcher de passer le cap et de profiter à fond de leurs vacances.
Tant pis si ma vue en importune certain(e)s, moi je m'amuse bien

Tant pis si ma vue en importune certain(e)s, moi je m'amuse bien

Alors voilà, je ne suis pas une bloggeuse connue, pas une body positive hyper active, mais je voulais vous le dire : profitez de vos vacances sans faire attention au regard des autres. Bien sûr, c’est plus facile à dire qu’à faire, mais en même temps, il serait trop dommage de gâcher ces bons moments parce que notre corps n’est pas à l’image de ce que la société voudrait qu’il soit.
Je sais, partout où vous avez pu aller ces derniers temps, vous avez vu des magazines ventant des régimes à faire avant l’été. Personnellement quand je les vois je ris intérieurement : perdre 5 kg ne serait clairement pas suffisant pour rentrer dans du 38 ! 
Oui, à 28 ans je m'amuse toujours à balancer de l'eau partout lorsque je me baigne. On reste de grands enfants.

Oui, à 28 ans je m'amuse toujours à balancer de l'eau partout lorsque je me baigne. On reste de grands enfants.

On nous a aussi parlé et reparlé du « Bikini Body », et de toutes les techniques pour parvenir à le préparer. C’est drôle d’ailleurs, cette pression qu’on nous met sans cesse à l’arrivée des vacances. On nous conseille plus de régimes que des bonnes crèmes solaires pour protéger du soleil (c’est-à-dire des crèmes solaires non bourrées de produits néfastes pour notre santé), ou justement des conseils en cas de brulure.
Non, le Bikini Body c’est bien plus important. Ou déprimant. Et puis un jour, je suis tombée tombe sur cette image sur instagram :
Pourquoi mes kilos en trop ne m'empêcheront pas de me mettre en maillot
Et oui, c’est bien ça le principal. Nous, un maillot de bain, et la plage. Le reste, on s’en fou. Ou on essaye de s’en foutre. Des fois, je vois des femmes en short et tee-shirt sur la plage, sûrement pas assez à l’aise avec leurs corps pour se mettre en maillot. J’ai tendance à penser qu’on va plus les regarder que si elles étaient en maillots, simplement parce que leur tenue n’est pas celle à laquelle on s’attend au bord de la mer ou d’une piscine.
Alors il faut mieux se faire à cette idée : on sera toujours la grosse de quelqu’un. Autant l’accepter, il y aura toujours des femmes plus minces que nous autour de nous. Et après ? Plus mince signifie-t-il plus beau ? Plus heureux ? Etes-vous sure que les femmes plus minces se sentent forcément mieux que vous dans leur peau ? N’ont-elles pas elles aussi envie de mincir encore plus pour ressembler aux mannequins ? C’est un cercle sans fin. Essayons de nous accepter au moins un peu, pour profiter de ces vacances tant méritées.
Bien sûr, même si on accepte notre corps, il est normal de vouloir nous mettre le plus en valeur possible. Par exemple moi, je n’aime pas trop mon « petit » ventre mou. Malgré le fait que je me sois remise au sport depuis un an, je n’ai pas réussi à remuscler cette partie de mon corps. Alors je choisis des formes de maillots adaptées à ce que je veux cacher : des culottes montantes et des tankini (deux pièces qui cache le ventre). L’année prochaine j’essayerai surement également de trouver de beaux maillots de bain une pièce.
Il existe donc quelques astuces pour nous aider à nous sentir bien à la plage si l’on n’assume pas tout à 100% (dont le très traditionnel et classique paréo). Il ne faut d’ailleurs pas hésiter à accessoiriser vos tenues de plages si cela vous permet d’être plus à l’aise et de vous promener plus facilement le long de la plage.
Pourquoi mes kilos en trop ne m'empêcheront pas de me mettre en maillot
Je vous souhaite donc à toutes (et à tous, si jamais un homme se balade par ici) de belles et rafraichissantes vacances d'été 2016.
Et surtout, n'oubliez pas: quelle que soit votre taille, vos vergetures, votre propension à développer de la cellulite, profitez de vos vacances, de la plage, de l'océan, de la psicine, et essayez d'aimer ce corps qui vous permet de passer de si bon moments.

Publié dans Humeurs, Mode & Looks

Partager cet article

Repost 0

1 2 > >>