Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Dix films pour frissonner à Halloween

Publié le par Elegna

Dix films pour frissonner à Halloween
Hello! Comme la période s'y prête bien, et pour changer un peu de mes articles de d'habitude, je vous propose une petite sélection de mes films d'horreur préférés, si jamais vous êtes à la recherche d'idées pour vous faire peur samedi soir ;-) Je vous précise qu'il s'agit là principalement de film d'angoisse, avec pour toile de fond des esprits, ou des créatures imaginaires. Les films sanglants et "gores", je ne peux vraiment pas les regarder (trop de sang tue le sang).
 
1. Conjuring: un de mes films préférés. Une gentille famille enménage dans une belle et ancienne maison, et les ennuis commencent... Rituels sataniques, possession, tout y est... Une suite est prévue pour 2016, et autant vous dire que je suis impatiente! 
2. Paranormal Activity: j'ai vu les trois premiers, et je les ai tous autant appréciés. C'est vrai que certaines personnes n'accrochent pas à ce type de film, dans lesquels au final il ne se passe pas grand chose. Mais l'ambiance angoissante dans laquelle nous plonge le film est vraiment prenante. Et puis, ce n'est pas si courant les films tournés caméra à l'épaule par l'un des comédiens ;-)
3. Esther: pfiouuuuu, ce film m'a toute retournée. Angoisse assurée. Mais je ne vous en dit pas plus, parce qu'il mérite vraiment d'être vu sans trop en savoir. 
4. Shinning: le classique de la liste, dont les autres films sont d'ailleurs plutôt récents. Si jamais vous le regardez, n'allez pas vous promener seule dans la forêt enneigée juste après...
5. Possédée: un film plutôt méconnu, mais qui vaut le coup d'être vu. Une petite fille achète une coffret en bois dans un vide-grenier, et commence à rapidement à être obsédée par cette boite, qui semble renfermer un esprit malvaillant. Sursauts assurés.
6. Silent Hill: le film est adapté d'un jeux vidéo, auquel je n'ai bien entendu jamais joué, ne sachant même pas allumer une Wii. L'ambiance du film, une ville abandonnée et hantée, est plus que d'actualité en cette saison d'Halloween ;-)
7. La Dame en Noir: un beau film en "costumes d'époque", et avec une méchante dame toute de noir vêtue qui hante une petite ville au nord de l'Angleterre. Les décors sont très beaux (beaucoup de brumes, de maisons anciennes), et Daniel Radcliffe campe parfaitement son rôle. 
8. Pyramides: le cadre du film est un peu différent des films précédents. Il s'agit d'archéologues qui découvrent une nouvelle pyramide en Egypte et s'engouffrent dans celle-ci pour percer ses secrets... Bien sûr ils se retrouvent coincés à l"intérieur et confrontés à l'apparition de créatures mystérieuses et inquiétantes.
9. Insidious: encore une histoire de forces maléfiques et de famille touchée suite à un déménagement. Franchement, il est pas mal, mais dans le genre Conjuring envoit comment beaucoup plus du lourd.
10. Sinister: bon alors celui-là, je le cite parce qu'il est vraiment effrayant. Mais il est assez dérangeant. Sincèrement, pendant deux semaines après le visionnage du film, j'étais hantée par les images de celui-ci. Donc à regarder en étant vraiment motivée et en se disant qu'il va quand même y avoir des scènes "gores" après des scènes déjà bien angoissantes...
 
Voilà voilà pour ma petite liste, n'hésitez pas à conseiller des films pour la soirée de samedi ;-)
 
Bon week-end à vous, et joyeux Halloween!
 
Elegna

Publié dans Culture

Partager cet article

Repost 0

Les rouges à lèvres "Matte Lipstick" par Illamasqua

Publié le par Elegna

Les matte Lipstick d'Illamasqua

Les matte Lipstick d'Illamasqua

J'avais entendu parler plusieurs fois de la marque Illamasqua, sur des blogs surtout, et les avis étaient souvent plutôt positifs. Je voulais donc moi aussi pouvoir essayer leurs produits, mais cette marque n'est pas vraiment accessible en France. Je savais qu'elle était en vente sur Asos, mais sincèrement, quand je vais sur ce site je pense juste "robes, robes, robes". Du coup, lorsque j'ai vu une vente Illamasqua sur Beauté Privée il y a quelques semaines, je me suis dit que c'était une bonne occasion d'essayer un de leur produit, et j'ai jeté mon dévolu sur deux rouges à lèvres au fini mat répondant aux doux noms de Eurydice et Corrupt. Il s'agit de deux roses, couleur que je porte tout au long de l'année.
Lorsque je les ai reçu, j'ai été assez paniquée à la vue du bâtonnet "Eurydice": j'avais l'impression que la couleur était à la limite du fluo, ce que je n'avais bien évidemment pas vu quand j'ai passé commande...
Les rouges à lèvres "Matte Lipstick" par Illamasqua
Finalement, un fois appliqué, il n'en est rien. Bien sûr, Eurydice est un rouge à lèvres un peu flashy, mais pas du tout importable. 
L'application est plutôt agréable, et le rendu est tout à fait comme je l'attendais: un rouge à lèvres mat, mais qui ne dessèche pas les lèvres. Il ne marque pas non plus toutes les imperfections. La tenue est très bonne. Pour une fois je ne l'ai pas enlevé avant de déjeuner afin de tester sa tenue jusqu'au bout, et il a relevé le défi avec brio. Bien entendu, à l'intérieur des lèvres la couleur s'était atténuée, mais l'ensemble restait homogène et joli. Pour les perfectionnistes, une petite retouche est nécessaire, mais en attendant vous ne serez pas ridicule en sortant du restaurant ;-)
Eurydice

Eurydice

Par contre, mon avis est plus mitigé concernant "Corrupt". Et pourtant, je pensais que ce serait lui mon petit chouchou.
Finalement, non. Je ne sais pas si le problème vient de mon rouge à lèvres (défaut de fabrication) ou de la formulation de celui-ci, mais contrairement à son pote Eurydice, le raisin ne glisse pas sur les lèvres. Il est vraiment très difficile à appliquer, et il faut laborieusement s'appliquer pour réussir à avoir un résultat potable. C'est pas vraiment le rouge à lèvres que je prends dans mon sac à main le matin quand je dois finir mon maquillage à la va-vite dans la voiture ou le train... Dommage, parce que la couleur est pourtant plutôt sympa.
Corrupt

Corrupt

Mon avis est donc un peu mitigé sur ces rouges à lèvres: les couleurs sont très belles et la tenue est bonne, toutefois je suis un peu déçue de l'application de "Corrupt". Je me laisserai peut-être tentée par une autre teinte si une nouvelle vente Beauté Privée se tient, histoire de voir si ce problème vient de mon bâtonnet ou est commun aux rouges à lèvres de cette marque.
D'ailleurs, si jamais vous déjà essayé un de ces rouges à lèvres, je serais ravie d'avoir votre avis dessus :-)
 
A très bientôt, Elegna
 
 
P.S.: je viens enfin de créer ma page instagram pour le blog. Pour le moment elle n'est pas très active, mais si ça vous intéresse, vous pouvez me suivre @lescarnetsdelegna
 
 

 

Publié dans Make-Up

Partager cet article

Repost 0

Pourquoi rappeler aux rondes qu'elles sont rondes?

Publié le par Elegna

C'est vrai qu'à la base des bases ce blog est un blog beauté (que j'ai d'ailleurs un peu délaissé ces derniers temps pour des raisons diverses et variés : déménagement, reprise du sport, rentrée très chargée au travail...). Mais j'ai aujourd'hui envie de parler d'un sujet qui, non pas qu'il me tienne particulièrement à cœur, revient souvent à mes oreilles. Pas forcément plus souvent maintenant qu'avant, mais je crois que j'en ai entendu assez désormais. Là, vous vous dites, « Oulaaa, la meuf est vénère ». Non, même pas. Juste fatiguée.
Comme les photos ne le montrent pas sur mon blog, je suis ronde. Ça ne se voit pas - non pas que je m'amuse à retoucher mes photos- tout simplement car s'agissant d'un blog beauté, je prends uniquement mon visage ou mes mains en photos. Mon visage n'est vraiment pas rond, et j'ai les joues même plutôt creuses (spéciale dédicace à mes origines siciliennes → manque de joues chronique).
Des fois je me dis que si j'étais célibataire et que je m'inscrivais sur des sites de rencontres, les mecs pourraient être vachement surpis en me voyant. Genre "Mais c'est fou à quel point sa tête ne va pas du tout avec son corps" ;-)

Des fois je me dis que si j'étais célibataire et que je m'inscrivais sur des sites de rencontres, les mecs pourraient être vachement surpis en me voyant. Genre "Mais c'est fou à quel point sa tête ne va pas du tout avec son corps" ;-)

Mais voilà, mon corps c'est pas pareil. La nature ne m'a doté d'aucun volume capillaire, mais par contre elle m'a donné des formes en-veux-tu en-voilà. Je n'ai pas toujours été « aussi » ronde, car étant jeune je faisais une dizaine d'heures de sport par semaine. Donc jusqu'à mes 18 ans je tâtais le 38. Puis il y a eu la fac. J'ai tâté le 40. Puis il y a eu la vie. Les joies, les peines. Les bonnes nouvelles, les mauvaises. Les heures de travail accumulées, la fatigue, moins de temps. Ou le temps qu'on ne prend pas pour faire du sport. Et là, welcome le 42-44 (je ne fais pas la même taille en haut et en bas) – en dix ans donc. Ça fait quand même quelques années que je suis stable, et franchement, bien sûr que des fois j'ai des moments de déprime devant mon miroir en me regardant, surtout mon ventre d'ailleurs (« Mais il est où mon piercing au nombril déjà ? Ah oui là, perdu dans ces plis de Shar Peï »).
Mais sinon, je le vis bien. Je m'habille comme j'en ai envie, en respectant quelques règles de base morphologiques pour mettre en valeur ce qu'il faut, et cacher ce qui n'a pas lieu d'être exposé (« Ma chériiiie, quand on a une poitrine développée on ne l'enferme pas en mettant un col haut, sinon ça augmooonte le volume !!! » - t'inquiète Christina).
Cet été, au soleil...

Cet été, au soleil...

Et heureusement que je le vis bien. Parce que certaines personnes me parlent de mes rondeurs comme si le fait d'être ronde était un sujet de conversation normal, comme « Tu pars où pour les vacances cet été ? ». Ou y vont de leur bon mot, de leurs interrogations... Mais non. Non non non. Petit florilège des phrases cultes :
 
  • « Vous vous habillez bien pour une ronde quand même, vous les achetez où vos vêtements ? » (on insinue donc par là, qu'en général les rondes ne savent pas s'habiller?)
  • « Sa copine elle était ronde comme toi. Ou un peu plus, je ne sais plus trop bien » (Ah tiens, j'ignorais que j'étais une échelle de mesure)
  • « Tes soutiens-gorge tu les achètes où toi ? Sur des sites américains ? » (bon à la base , je peux comprendre une partie de cette question, qui s'apparente à de la curiosité. Mais pourquoi sur des sites américains ??? Mystère ,mon dos se situe entre le 95 et le 100...)
  • « J'aimerais bien avoir une poitrine plus grosse, mais pas comme toi, c'est too much » (Oula, ben sorry, j'ai pas vraiment choisi. Sinon t'en penses quoi si je te dis que j'aimerais avoir une plus petite poitrine, mais quand même pas comme toi parce que c'est vraiment trop petit ? Ah, là ce serait méchant ? Ah ok, on doit pas avoir le même mode de réflexion alors...)
  • Dans un magasin de vêtements, la vendeuse : « Bonjour Madame, nous ne vendons que du taille unique ici » aka « Sors d'ici, y a rien pour toi, et n'essaye rien sinon tu vas me déformer mes petits hauts ». En vrai, je m'en serais rendue compte toute seule en lisant les étiquettes qu'il s'agissait de tailles uniques, et je serai ressortie d'office. Pas besoin de m'alpaguer au moment même où je pose un pied dans la boutique. Malpolie.
 
Et que dire du délicat vendeur de chez Décathlon en début d'année, quand je cherchais un short de basket pour faire du foot (je ne voulais pas un truc trop court) ? Arrivée devant lui j'oublie le mot « basket » et je beugue « Bonjour, vous auriez des shorts de, euhh de... » il m’interrompt pour me dire « Des shorts de sudation ? ». Mais naan connnnnarddddddd.
Quand on fait des petites séances photos avec mon chéri pour le blog...

Quand on fait des petites séances photos avec mon chéri pour le blog...

Tout ça pour vous dire que je pense que c'est assez. Assez de ces personnes malpolies qui nous rappellent sans cesse qu'on n'est pas comme elles, qu'on n'est pas minces, que visiblement on n'est pas dans la norme, dans leur norme. Je ne pense pas qu'on puisse me réduire à mes rondeurs, ou à mon physique en général, et m'en parler tout le temps est extrêmement usant. Est-ce que ça rassure les gens sur leur propre physique de me parler du mien ? Je ne sais pas. J'ai la chance de bien le vivre, mais je sais que ce n'est pas majoritairement le cas des « filles à formes ». Et j'en veux à ces personnes là de ne pas y penser et de leur rabâcher ça, encore, et encore, et encore. De leur laisser croire qu'avoir des rondeurs fait de nous des filles à part, des filles pas complètement normales, moins jolies, moins désirables... Ce qui est faux, bien entendu.
 
Enfin voilà, il s'agissait là de mon premier « billet d'humeur ». J'espère que vous ne l'aurez pas trouvé trop long, et que vous ne vous serez pas endormies devant ;-) En y réfléchissant, je pense à faire des articles mode de temps en temps, on verra avec le temps si ça viendra:-)
 
 
Elegna
 
 
 
P.S. :Et si jamais vous recherchez des petits trucs pour vous remonter le moral les jours sans, les jours où vous ne supportez plus vos petites rondeurs, j'ai trouvé un bon remède grâce à instagram : je suis des blogueuses modes « rondes » qui sont toujours hyper nickel, bien maquillées, hyper sapées, mises en valeur comme il le faut, et qui prouvent par A + B qu'être ronde n'est pas une fatalité. Les comptes que j'aime particulièrement : Gabifresh (très connue), CurvyChicGirl, AudreyLittie (dans le genre un peu sexy quand même), GirlWithCurves et BiancaFromBrooklyn (un compte avec en prime, des photos de New-York par-ci par-là).

Publié dans Humeurs

Partager cet article

Repost 0