The Power of Make-Up - Ou pourquoi j'aime me maquiller

Publié le par Elegna

Ca fait très longtemps que j’avais envie de faire un article autour du TAG « The Power of Make-Up », à la base créé par la très talentueuse Nikki (son instagram Nikki Tutorial ici). J’adore sa page et ses vidéos, elle me fait beaucoup rire. Elle a un énorme talent pour le maquillage, et je ne rate jamais un de ses make-up. Lorsqu’elle avait sorti sa vidéo « The Power of Make-Up » il y a plus d’un an, j’avais adoré le concept. J’aime la façon dont elle parle de maquillage, et dont elle décomplexe la chose. 
The Power of Make-Up - Ou pourquoi j'aime me maquiller
Et avec cette vidéo (ici), elle nous fait nous interroger sur notre propre rapport au maquillage. Pourquoi se maquille-t-on ? Sûrement toutes pour des raisons différentes. Je vais évoquer ici mon propre rapport au make-up.
The Power of Make-Up - Ou pourquoi j'aime me maquiller
Il faut tout d’abord savoir que je n’ai pas grandi dans une famille où les femmes se maquillent beaucoup. J’ai même eu pour stricte interdiction de me maquiller avant ma majorité, ma mère me répétant que « L’école n’était pas un défilé de mode ». Même en allant à la fac, je me limitais à mettre du mascara. J’ai réellement commencé à me maquiller lorsque je suis partie vivre seule, vers 20 ans. Toutefois, c’était très basique : eyeliner, khôl bien noir, mascara. De temps en temps du rouge à lèvres nude.
Ce n’est que vers 24-25 ans que j’ai commencé à réellement m’intéresser aux cosmétiques, aux marques qui n’étaient pas forcément encore très connues à ce moment-là (ahhh, cette époque où les produits Urban Decay et Too Faced étaient bien moins chers…). J’ai commencé à essayer de nouveaux maquillages, puis même à me maquiller les sourcils ! Quelle folie. A 20 ans, je ne savais même pas que c’était quelque chose qu’on pouvait faire.
Tant et si bien qu’avec les années ma collection s’est agrandie, mes techniques se sont améliorées, et j’ose bien plus jouer avec les couleurs. J’ai aujourd’hui 29 ans, et le make-up est une de mes étapes incontournables du matin.
The Power of Make-Up - Ou pourquoi j'aime me maquiller
Alors pourquoi, finalement, est-ce que je me maquille ?
Certains pensent que c’est pour avoir l’air plus belle. C’est sûr que oui, quand je me maquille, le but n’est pas de m’enlaidir ! Mais ce n’est pas non plus la raison première. A vrai dire, ce qui me plait le plus, c’est de prendre du temps pour moi. De me chouchouter, de faire attention à moi. Prendre 15 minutes le matin pour me maquiller me permet de commencer ma journée du bon pied.
Parfois, certaines femmes me disent qu’elles n’ont pas autant de temps que ça à consacrer au maquillage, comme si c’était une activité complètement futile… Mais à la limite, si j’ai envie de dormir 15 minutes de moins, à qui fais-je du mal ? On organise chacun nos journées comme on l’entend, et entendre ça me fait me dire qu’on a juste pas tous les mêmes priorités. Certaines préfèrent dormir / regarder la télé / prendre de longs petits déjeuners, etc... J’aime prendre soin de moi.
The Power of Make-Up - Ou pourquoi j'aime me maquiller
Mais ce n’est pas la seule raison. J’ai toujours aimé faire des choses avec mes mains. Les travaux manuels, faire des photos, le DIY… j’en fais depuis que je suis toute petite. Et pour moi, pour une raison que je ne saurais pas vraiment expliquer, me maquiller c’est un peu comme faire des travaux manuels : on joue avec les matières, les textures, les pinceaux. On essaye des associations, des dégradés. On tente de créer des choses nouvelles. On échoue et on recommence. La seule différence étant que le support, c’est mon propre visage.
Depuis que je travaille, je n’ai plus forcément autant de temps qu’avant à consacrer aux travaux manuels. Alors me maquiller, en plus de me détendre, me permet quand même de continuer à créer des choses au quotidien et de m’amuser. 
The Power of Make-Up - Ou pourquoi j'aime me maquiller
Voici donc pour mon rapport au maquillage. Comme il est de coutume dans ce genre d’article, je vous propose ci-dessous des photos de mon visage: un côté est maquillé, et l'autre est complètement naturel. 
The Power of Make-Up - Ou pourquoi j'aime me maquiller
 
J’ai naturellement fait un maquillage plus appuyé que ceux que je réalise au quotidien, pour plus marquer les différences.
Au jour le jour, ce que j’essaye d’améliorer c’est surtout mes sourcils clairsemés et mes cernes marrons. J’aime également toujours ouvrir mon regard en posant du mascara.
J’ai également un petit « défaut » au niveau de mes lèvres, qui sont asymétriques. J’essaye donc de rectifier ça quand je mets du rouge à lèvres.
The Power of Make-Up - Ou pourquoi j'aime me maquiller
The Power of Make-Up - Ou pourquoi j'aime me maquiller
The Power of Make-Up - Ou pourquoi j'aime me maquiller
Voilà, vous aurez donc vu mes « deux visages », et vous en saurais un peu plus sur ma relation au maquillage.
 
Je serai ravie d’avoir votre point de vue et de savoir ce qui vous plait tant, à vous, dans le make-up ?
 
Au plaisir de vous lire,

Publié dans Make-Up

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

bernadette 07/09/2016 15:02

le maquillage donne un autre aspect pour le visage et surtout les yeux

Elegna 07/09/2016 19:51

Oui, ça donne tout de suite un air beaucoup plus réveillé ;)