Pourquoi rappeler aux rondes qu'elles sont rondes?

Publié le par Elegna

C'est vrai qu'à la base des bases ce blog est un blog beauté (que j'ai d'ailleurs un peu délaissé ces derniers temps pour des raisons diverses et variés : déménagement, reprise du sport, rentrée très chargée au travail...). Mais j'ai aujourd'hui envie de parler d'un sujet qui, non pas qu'il me tienne particulièrement à cœur, revient souvent à mes oreilles. Pas forcément plus souvent maintenant qu'avant, mais je crois que j'en ai entendu assez désormais. Là, vous vous dites, « Oulaaa, la meuf est vénère ». Non, même pas. Juste fatiguée.
Comme les photos ne le montrent pas sur mon blog, je suis ronde. Ça ne se voit pas - non pas que je m'amuse à retoucher mes photos- tout simplement car s'agissant d'un blog beauté, je prends uniquement mon visage ou mes mains en photos. Mon visage n'est vraiment pas rond, et j'ai les joues même plutôt creuses (spéciale dédicace à mes origines siciliennes → manque de joues chronique).
Des fois je me dis que si j'étais célibataire et que je m'inscrivais sur des sites de rencontres, les mecs pourraient être vachement surpis en me voyant. Genre "Mais c'est fou à quel point sa tête ne va pas du tout avec son corps" ;-)

Des fois je me dis que si j'étais célibataire et que je m'inscrivais sur des sites de rencontres, les mecs pourraient être vachement surpis en me voyant. Genre "Mais c'est fou à quel point sa tête ne va pas du tout avec son corps" ;-)

Mais voilà, mon corps c'est pas pareil. La nature ne m'a doté d'aucun volume capillaire, mais par contre elle m'a donné des formes en-veux-tu en-voilà. Je n'ai pas toujours été « aussi » ronde, car étant jeune je faisais une dizaine d'heures de sport par semaine. Donc jusqu'à mes 18 ans je tâtais le 38. Puis il y a eu la fac. J'ai tâté le 40. Puis il y a eu la vie. Les joies, les peines. Les bonnes nouvelles, les mauvaises. Les heures de travail accumulées, la fatigue, moins de temps. Ou le temps qu'on ne prend pas pour faire du sport. Et là, welcome le 42-44 (je ne fais pas la même taille en haut et en bas) – en dix ans donc. Ça fait quand même quelques années que je suis stable, et franchement, bien sûr que des fois j'ai des moments de déprime devant mon miroir en me regardant, surtout mon ventre d'ailleurs (« Mais il est où mon piercing au nombril déjà ? Ah oui là, perdu dans ces plis de Shar Peï »).
Mais sinon, je le vis bien. Je m'habille comme j'en ai envie, en respectant quelques règles de base morphologiques pour mettre en valeur ce qu'il faut, et cacher ce qui n'a pas lieu d'être exposé (« Ma chériiiie, quand on a une poitrine développée on ne l'enferme pas en mettant un col haut, sinon ça augmooonte le volume !!! » - t'inquiète Christina).
Cet été, au soleil...

Cet été, au soleil...

Et heureusement que je le vis bien. Parce que certaines personnes me parlent de mes rondeurs comme si le fait d'être ronde était un sujet de conversation normal, comme « Tu pars où pour les vacances cet été ? ». Ou y vont de leur bon mot, de leurs interrogations... Mais non. Non non non. Petit florilège des phrases cultes :
 
  • « Vous vous habillez bien pour une ronde quand même, vous les achetez où vos vêtements ? » (on insinue donc par là, qu'en général les rondes ne savent pas s'habiller?)
  • « Sa copine elle était ronde comme toi. Ou un peu plus, je ne sais plus trop bien » (Ah tiens, j'ignorais que j'étais une échelle de mesure)
  • « Tes soutiens-gorge tu les achètes où toi ? Sur des sites américains ? » (bon à la base , je peux comprendre une partie de cette question, qui s'apparente à de la curiosité. Mais pourquoi sur des sites américains ??? Mystère ,mon dos se situe entre le 95 et le 100...)
  • « J'aimerais bien avoir une poitrine plus grosse, mais pas comme toi, c'est too much » (Oula, ben sorry, j'ai pas vraiment choisi. Sinon t'en penses quoi si je te dis que j'aimerais avoir une plus petite poitrine, mais quand même pas comme toi parce que c'est vraiment trop petit ? Ah, là ce serait méchant ? Ah ok, on doit pas avoir le même mode de réflexion alors...)
  • Dans un magasin de vêtements, la vendeuse : « Bonjour Madame, nous ne vendons que du taille unique ici » aka « Sors d'ici, y a rien pour toi, et n'essaye rien sinon tu vas me déformer mes petits hauts ». En vrai, je m'en serais rendue compte toute seule en lisant les étiquettes qu'il s'agissait de tailles uniques, et je serai ressortie d'office. Pas besoin de m'alpaguer au moment même où je pose un pied dans la boutique. Malpolie.
 
Et que dire du délicat vendeur de chez Décathlon en début d'année, quand je cherchais un short de basket pour faire du foot (je ne voulais pas un truc trop court) ? Arrivée devant lui j'oublie le mot « basket » et je beugue « Bonjour, vous auriez des shorts de, euhh de... » il m’interrompt pour me dire « Des shorts de sudation ? ». Mais naan connnnnarddddddd.
Quand on fait des petites séances photos avec mon chéri pour le blog...

Quand on fait des petites séances photos avec mon chéri pour le blog...

Tout ça pour vous dire que je pense que c'est assez. Assez de ces personnes malpolies qui nous rappellent sans cesse qu'on n'est pas comme elles, qu'on n'est pas minces, que visiblement on n'est pas dans la norme, dans leur norme. Je ne pense pas qu'on puisse me réduire à mes rondeurs, ou à mon physique en général, et m'en parler tout le temps est extrêmement usant. Est-ce que ça rassure les gens sur leur propre physique de me parler du mien ? Je ne sais pas. J'ai la chance de bien le vivre, mais je sais que ce n'est pas majoritairement le cas des « filles à formes ». Et j'en veux à ces personnes là de ne pas y penser et de leur rabâcher ça, encore, et encore, et encore. De leur laisser croire qu'avoir des rondeurs fait de nous des filles à part, des filles pas complètement normales, moins jolies, moins désirables... Ce qui est faux, bien entendu.
 
Enfin voilà, il s'agissait là de mon premier « billet d'humeur ». J'espère que vous ne l'aurez pas trouvé trop long, et que vous ne vous serez pas endormies devant ;-) En y réfléchissant, je pense à faire des articles mode de temps en temps, on verra avec le temps si ça viendra:-)
 
 
Elegna
 
 
 
P.S. :Et si jamais vous recherchez des petits trucs pour vous remonter le moral les jours sans, les jours où vous ne supportez plus vos petites rondeurs, j'ai trouvé un bon remède grâce à instagram : je suis des blogueuses modes « rondes » qui sont toujours hyper nickel, bien maquillées, hyper sapées, mises en valeur comme il le faut, et qui prouvent par A + B qu'être ronde n'est pas une fatalité. Les comptes que j'aime particulièrement : Gabifresh (très connue), CurvyChicGirl, AudreyLittie (dans le genre un peu sexy quand même), GirlWithCurves et BiancaFromBrooklyn (un compte avec en prime, des photos de New-York par-ci par-là).

Publié dans Humeurs

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

man peace 20/05/2016 12:47

Les femmes rondes, sont les plus belles... je dirais même des déesses... à chacun son goût... et tant qu'en bien dans sa peau c'est l'essentiel... moi je suis svelte et j'adore les femmes rondes

Not Parisienne 15/11/2015 11:02

Sympa ton article, je ne vis pas ce que tu vis mais j'hallucine sur ce que les gens peuvent te dire ils ne réfléchissent pas avant de parler je pense! Pour l'aspect " tu t'habilles bien pour une ronde", je pense que les gens ont surtout conscience que les rondes ont moins de choix que les autres en habillement, et ensuite il faut avouer qu beaucoup de ronde vivent mal leur corps et se privent en conséquence du plaisir de la mode car elles pensent que ce n'est pas pour elles, que rien ne leur ira, ce qui est totalement faux!! Heureusement que plein de blogueuses mode rondes donnent l'exemple et vont faire changer les mentalités ^^

Tribulations d'une quinqua 12/10/2015 23:40

Ton article fait plaisir à lire et je me retrouve dans certaines situations. :)
Par contre, de mon côté, c'est plutôt moi qui parle de mes rondeurs, je dis souvent que je suis ronde, que je n'arrive pas à etre autrement, que l'âge n'arrange rien etc etc.. rarement les gens m'en parlent ouvertement en fait.

Elegna 12/10/2015 23:59

Bonsoir, merci pour ton petit mot ;-)
On a toutes nos manières d'appréhender la chose, d'en parler ou pas. Du moment qu'on se sent bien et qu'on ne ressent pas trop de pression extérieure, tout est pour le mieux :-)

Esmerine 12/10/2015 14:22

Coucou ma Belle,
Je fais aussi partie de la Team Ronde et ce que tu écris est si vrai ! C'est libérateur de lire des articles comme le tien <3 Et au passage j'aimerai bien quelques articles mode si ça te dit ^^
Pour en revenir à ton article, j'ai, pardon, je connais encore ces réflexions. Mais la pire, enfin celle qui m'a fait me sentir à part, hors norme, c'est cette dirigeante d'une grande enseigne française me rendant mon CV en me disant : "Mais vous voyez bien que vous ne correspondez pas au magasin !" Pardon ? Comment dites-vous ? Mais pourtant, je m'habille chez vous ! Evidemment, elle a perdu une cliente... Bonjour Camaïeu ! (Fallait que ça sorte !)
Depuis, j'ai pris un peu plus, et reperdu. J'ai connu une période mince, comme toi, où je faisais pas mal de sport. J'ai le même parcours que toi, à peu près. Puis, la vie et ses coups durs... Et ses joies (bah heureusement quand même). Je suis montée à du 48-50. Et ouais ! Où je ne m'aimais pas. Enfin, disons que les petites paroles comme celles que tu nous cites y sont pour beaucoup. Et certaines filles, comme une coiffeuse : "Mais vous n'avez jamais pensé à faire un régime ?" Comment dire ? Euh bah non, je suis pas très dégourdie hein... Heureusement que vous êtes là !
Ou et là le summum, la compétition entre filles : "Tu as vu j'ai perdu Xkg, je suis belle hein, ça ne te donne pas envie ?" Ah bah tiens, tu vois c'est comme moi, je suis belle à l'intérieur, ça ne te donne pas envie ? Lol, bon évidemment, je n'ai pas dit tout ça, mais c'est ce que j'avais envie de répondre.
Parce que je considère que certaines personnes sont quand même culottées ! Perso, je ne me permettrais pas de juger les gens de cette façon. Je préfère me fier à la beauté intérieure. Je pense qu'on a tous nos défauts et qualités, qu'on aime ou pas. Je me suis souvent détestée. Aujourd'hui, c'est différent, j'ai perdu plusieurs kilos certes, mais je me sens bien même mes kilos toujours en trop... J'ai toujours trouvé jolie les femmes rondes. Je ne tiens pas à être mince. Juste en forme. En même temps, si je n'atteins pas ma normalité, ça n'est plus un problème ! J'ai enfin fait la paix avec moi-même.
Je suis admirative en lisant ton article. Je te trouve magnifique en plus ! Et tes formes te vont super bien ! Mais ce que j'aime le plus, c'est de voir que tu te sentes bien comme tu es, car au final, c'est à nous-même que nous devons plaire.
Inutile de préciser que j'ai adoré ton article ^^ Je crois que tu as compris ah ah
Des Gros Bisous et Merci <3

Elegna 12/10/2015 23:50

Hello!
Comme j'ai aimé lire ton commentaire Stéphanie! Je crois qu'on vit toutes les mêmes choses quand on est ronde. La coiffeuse qui s'ose quand même à la question hasardeuse "Vous avez pensé à faire un régime?", j'ai ri devant mon écran. Comment elle a pu se dire que c'était une bonne idée de poser cette question?
Quant à l'entretien d'embauche, c'est ni plus ni moins que de la discrimination. Tu as bien raison de donner le nom de l'enseigne, je trouve ça bien que tout le monde sache quelles sont les politiques d'embauche dans certaines boites...
Et je suis tout à fait d'accord avec toi:le principal c'est d'être en forme et de pouvoir faire tout ce qu'on a envie de faire (sports, sorties,etc...). Et de faire la paix avec soi-même. C'est un processus long, mais vraiment libérateur. A partir du moment où l'on s'accepte, notre vie est tellement plus douce :-)
Merci pour tout ce que tu as dit en tout cas, je crois que je vais finir par rougir ;-)

Des bises et à très bientôt. Elegna

P.s: Je vais essayer de faire des articles mode, juste à trouver la bonne organisation.

Lorelei 12/10/2015 13:42

ton article me parle beaucoup car je suis moi même plutot ronde. Et j'ai beaucoup de mal à le vivre bien certains jours. Alors que d'autres pas de souci. Je te trouve très jolie en tous cas.
bisous

Elegna 12/10/2015 22:44

Bonsoir Lorelei, merci pour ton gentil commentaire :-)
Oui, ce n'est pas facile tous les jours, on a forcément des jours pendant lesquels on se trouve moins belle, où on en a marre de notre corps, etc... Il faut essayer de faire en sorte que ces mauvais jours soient les moins nombreux possible. Et puis d'une certaine façon, moins on y pense, mieux on le vit ;-)
Des bises, et à bientôt