Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Rupture en Musique

Publié le par Angelita

On se retrouve aujourd'hui avec un article humeur un peu particulier. J'ai remarqué que selon mes humeurs, mes envies musicales changent. Je vais donc faire une petite série d'articles « Humeurs vs Musiques ».

Je ne sais pas pourquoi, pour commencer j'avais envie de vous parler de rupture. Pas du tout que je sois en train d'en vivre une moi-même (ou alors on ne m'a pas encore mise au courant). Mais comme tout le monde ça m'est déjà arrivé de me faire plaquer. Paf, comme ça, du jour au lendemain. Sans le voir venir (really). Et comme tout le monde, je suis passée par plusieurs étapes pour me remettre de cette rupture.

Si vous n'en avez jamais entendu parler, sachez que le Docteur Elisabeth Kübler-Ross, psychiatre et essayiste de son vivant, aurait identifié plusieurs étapes au deuil (que ce soit un décès, une rupture, une maladie, un licenciement, etc..).

  1. Le choc

  2. Le déni

  3. La colère

  4. La tristesse

  5. La résignation

  6. L'acceptation

  7. La reconstruction

Si vous êtes comme moi, vous avez peut-être revu après vous être faite plaquer l'intégrale des Sex & The City et de Bridget Jones. Regardé le film « Mes meilleures amies » aussi. Tous ces films qui évoquent un peu des looseuses de l'amour qui finissent quand même par trouver le Bon.

Loin de moi l'idée d'essayer de faire de la psychologie de comptoir sur mon blog, je voulais juste revenir en musique sur l'évolution d'une rupture.

Après tout, on le sait, l'amour, comme le disait Cloclo, ça s'en va et ça revient (eh oui, il parle bien de rupture dans cette chanson).

1. Le Choc

Des fois, on ne l'a pas vu arriver. Et des fois, on l'a vu arriver. Mais quand même, on ne s'y attendait pas. Et parfois, sous un tel choc, on ne sait même pas quoi dire. On ne sait même pas si on doit pleurer. Nos réactions peuvent être un peu étranges et on peut se surprendre soit même. 

Cali - Elle m'a dit

2. Le déni

Des fois on est tentées de se dire que tout n'est pas fini, qu'il reviendra. Qu'on se remettra ensemble. On s'en persuade vraiment. Je vous avoue que ce n'est personnellement pas ma façon de penser, mais j'ai pu voir cela chez pas mal de personnes. Il n'y a rien de mal à cela, c'est totalement humain. 

Camelia Jordana - Non non non

Barbara - Dis, quand reviendras-tu?

Bibie - Tout doucement

3. La colère

Une fois le déni passé, on arrive directement à la phase de la colère. De très beaux enchaînements de noms d'oiseaux suivent alors le prénom de l'ex. Des fois, on essaye de rester digne, et on n'en balance pas trop devant les gens. Histoire de faire la fille bien. Mais intérieurement c'est la folie. On trouve des surnoms tous plus horribles les uns que les autres. On lui souhaite de rester toute sa vie seul, même si devant les autres on dit « Non mais naturellement, je ne lui souhaite que le meilleur ». Tsss. Faux. A ce moment là, on souhaite uniquement que sa prochaine ex-copine soit une hystérique qui lui en fasse voir de toutes les couleurs.

Diam's et Vitaa - Confessions Nocturnes (on connait toutes les paroles par coeur non?)

4. La tristesse

Toutefois, une fois la colère passée, la tristesse peut s'installer. On se rend compte de notre solitude. On repense à ce qu'on a pu faire de travers. On se remet en question en pleurnichant. Plus sur nous-même que sur cet imbécile qui ne nous méritait pas finalement.

Stromae - Formidable

Oxmo Puccino x Kreen - Le jour où tu partiras (pas de clip)

5. La résignation

Bon, maintenant on a compris la situation. Il est parti et il ne reviendra pas. On n'est même plus vraiment triste. Non. Après tout, s'il a préféré mettre fin à la relation, c'est peut-être que nous n'étions pas fait l'un pour l'autre. Et comme le disait très bien Léo Férré :

Léo Ferré - Avec le temps (et pas mal de reprises d'autres artistes)

6. L'acceptation

Très proche de la précédente phase, je l’interpréterai un peu comme le moment où on est remise de la rupture, et on peut repenser à la personne sans être triste. On est seule, mais on le vit bien. On profite avec nos copines et-puis-c'est-tout.

Larusso - Tu m'oublieras

7. La reconstruction

Et voilà ! Le meilleur est à venir. On va recommencer à sortir et à se dire qu'on peut se relancer dans une nouvelle histoire. On profite, on se dit qu'on peut aimer de nouveau. Un peu comme le dit Tina quoi...

Ce classement étant très francophone, je vais quand même vous glisser ci-dessous quelques chansons américaines de ruptures bien bien énervées.

N'hésitez pas à me dire si vous avez apprécié ce type d'article. A très bientôt.

A celles qui crient comme des poissonnières même quand elles essayent de garder leur calme

A celles qui arrivent à garder leur calme, mais qui disent quand même de vraies horreur

Et là c'est quand on ne souhaite pas encore du bien à l'autre. Ahah.

Publié dans Humeurs

Partager cet article

Repost 0

Une cape pour un automne à Paris

Publié le par Angelita

L'automne est une saison que j'ai appris à aimer, au fils des ans. A la base je n'appréciais guerre ses températures en baisse qui rendaient le ciel gris et faisaient tomber les feuilles.
Mais avec le temps, j'ai finalement vu tout ce qu'il y avait de bon avec l'automne: il ne fait finalement pas si froid, les couleurs des arbres sont magnifiques (tous ces rouges, bordeaux et jaunes flamboyants), et la nature nous offre encore quelques magnifiques ciels bleus.
Sur un plan stylistique par contre, il me fait toujours me dire la même chose: "Mais quelle horreur, je vais devoir remettre mes collants". 

Une cape pour un automne à Paris

Une autre chose est sûre: je ne regarde jamais autant la météo qu'en autonme, car avec les températures très variables je ne sais jamais comment m'habiller. La semaine dernière j'ai croisé dans la même journée une fille en crop top et jupe, un homme en doudoune, une femme en trench, quelqu'un en pull et bonnet...  On est visiblement tous un peu pareil.
Mais cette année j'ai donc avec moi une veste de mi-saison: cette très jolie cape qui m'a été envoyée par la marque Laura Begot suite au salon Who's Next en janvier dernier. 

Une cape pour un automne à Paris

J'ai décidé de la porter ici avec une robe noire, mais avec sa couleur beige elle doit également très bien se porter avec des jeans ou du bleu. J'ai d'ailleurs récemment reçu une robe dans le style navy et je pense que ça irait très bien avec.
Pour cette robe, rien de nouveau sous le soleil. Je l'ai déjà depuis un petit moment. Il s'agit d'une robe de la marque "Praslin" shopée sur Asos. J'aime beaucoup cette marque. Pour je ne sais quelle raison vous la trouverez par contre uniquement dans l'onglet "Outlet" et dans la sous-catégorie "Curves" du site. Les vêtements proposés commencent au 44, et les prix sont souvent très accessibles. 

Une cape pour un automne à Paris

Pour les collants, comme d'habitude, ils viennent de chez Calzedonia. Et enfin, j'ai acheté ces chaussures à un prix très raisonnable à la Halle.
Concernant les photos, c'est Anne-Flore, également French Curvette, qui les a prise. De passage à Paris, nous nous sommes retrouvées le temps d'un déjeuner pour nous prendre en photo (son article ici) et papoter un peu.

C'est aussi super de faire des rencontres via le French Curves. J'en suis ravie.
 

Une cape pour un automne à Paris
Une cape pour un automne à Paris

J'espère que cette petite tenue de mi-saison vous aura plu, et vous souhaite une belle semaine.
A très bientôt.

Publié dans Mode & Looks

Partager cet article

Repost 0

Etre adulte et ne pas boire

Publié le par Angelita

Vous allez surement vous demander pourquoi je parle d'une telle chose, un sujet pas franchement intéressant, et qui ne concerne finalement pas grand monde. Mais j'ai décidé que ce blog allait plus me ressembler. Et comme j'aime aborder plein de sujets différents, celui-ci en est un. Un article humeur en bonne et due forme.
Allons bon.

Etre adulte et ne pas boire

Donc, même s'il y a peu de personnes concernées par la question, sincèrement il y a une sorte de pression sociale sur le sujet. Rien de dramatique, on n'en souffre pas non plus. Mais c'est assez chiant par moments.
Alors personnellement je ne bois presque jamais d'alcool. Je ne dis pas jamais car quand on me propose un petit verre de cidre, eh bien ça me fait plaisir, et l'été, quand il fait très chaud (donc pas cette année), je ne refuse pas un panaché.

https://tenor.com/

https://tenor.com/

Ainsi, si je ne bois pas c'est uniquement par goût personnel, et non pour une question de religion (j'ai remarqué qu'on laissait les gens plus tranquille quand c'est le cas) ou pour des raisons de santé (non, je ne suis pas abstinente).
La plupart de mon entourage le sait: je n'aime pas le goût, je n'aime pas ce que ça fait à mon corps (des crampes dans les bras, oui Madame), et encore moins l'état dans lequel il peut nous mettre (impensable pour moi de boire à en perdre la mémoire).
Après naturellement, chacun fait ce qu'il veut, moi ça m'est égal. Ce qui ne me régale pas par contre c'est les questions et remarques en tous genres:
- "Mais le vin c'est le patrimoine français!" 
- "Tu ne bois jamais? T'es pas fun toi" 
- "Comment tu fais la fête sans boire?"
- "Tu ne connaîtras jamais la sensation de te réveiller avec un inconnu à tes côtés alors" (?)
- "Quand t'es mal t'as pas envie de te mettre une murge pour oublier?" (??)

https://tenor.com/

https://tenor.com/

Et alors la phrase la plus courante, la plus entendue, à toute occasion:

"Mais tu prendras bien, exceptionnellement, une petite coupette pour fêter ça?"

A toutes les sauces, partout. En toutes circonstances. Pendant longtemps je me suis forcée, pour faire comme les autres, pour avoir l'air polie (alors que je trempais juste les lèvres et étais à tous les coups immédiatement refroidie par ce liquide qui me brûle les lèvres et la gorge).
Mais depuis le début de l'année, j'ai décidé d'arrêter. Je ne vois pas au nom de quoi je me forcerai à boire quelque chose que je n'aime pas. Alors bien sûr que je veux bien trinquer, avec une coupette aussi, mais pas avec du champagne.

Mais là aussi y a un problème: si tu ne bois pas, on ne te met pas les mêmes verres que les autres. Au resto ou quand on dîne chez des gens: les verres ne sont pas les mêmes. On est pourtant des adultes comme les autres, et peut-être qu'on aimerait nous aussi avoir un verre à pied pour boire notre soda, ou au moins avoir deux verres: je déteste boire dans le même verre mon eau et mon soda, quand j'en bois. 
 

https://tenor.com/

https://tenor.com/

Et maintenant que je suis en couple, on pense que c'est moi qui empêche mon compagnon de boire. Alors qu'à la base il ne buvait pas non plus. Donc quand des fois j'entends "Chaton boira quoi?" Je réponds "Coca si tu as, sinon eau plate", on me répond "Ohlalalalalalalaaaaa mais laisse le parler. Chaton tu veux boire quoi?" "Du coca rouge ou de l'eau plate". Ah ben merci. N'étant pas despotique (outre mesure en tout cas), je laisse encore les gens boire et manger ce qu'ils veulent. Mais pour beaucoup, un couple qui ne boit pas c'est étrange. On en rigole lui et moi. Avant on essayait d'expliquer, maintenant on ne relève plus.
Cet été quand on était perdu dans la montagne, un sympathique Monsieur nous a aidé à nous remettre sur le bon chemin. On a parlé un moment avec lui et à la fin il nous a dit "Et forcez pas trop sur le rosé ce soir hein, avec cette chaleur et l'effort ça peut faire vite tourner la tête. Ahahahahahahhh". Il était sympa, alors j'ai juste répondu "Oh ne vous inquiétez pas pour ça". S'en est suivi un "C'est toujours ce qu'on dit ahahahahahahha" de sa part. 
https://tenor.com/

https://tenor.com/

Chaton m'a regardé et m'a dit "Tu ne voulais pas écrire un article là-dessus toi?". 

Sisi. Et je viens finalement de le faire.Avec ce tout petit article je voulais attirer votre attention à vous, qui trouvez peut-être que ne pas boire est étrange. Ou qu'on doit bien se faire chier en soirée.

Alors je vous répondrai que non. J'aime m'amuser et je n'ai jamais eu besoin d'alcool pour ça. Ma famille ou mes amis le savent bien: nul besoin de boire pour moi pour profiter à fond d'une soirée.

https://tenor.com/

https://tenor.com/

Et si vous pensez que le vin fait partie du patrimoine français, je suis bien d'accord avec vous. Tout comme le champagne. Mais ce n'est pas pour autant qu'on devrait tous aimer ça.

Un peu comme les films de Louis De Funès: ils font partis du patrimoine, mais on a le droit de ne pas les apprécier.

Sorry Louis. Certains n'aiment pas la Soupe aux Choux (gif from giphy.com)

Sorry Louis. Certains n'aiment pas la Soupe aux Choux (gif from giphy.com)

Et puis après tout, mon grand-père était bien un italien qui n'aimait pas les pâtes.

Etre adulte et ne pas boire

Publié dans Humeurs

Partager cet article

Repost 0

Un été à la Montagne

Publié le par Angelita

Si vous me suivez sur Instagram, vous avez pu voir que cet été je suis certes allée un peu à la plage, mais j'ai également passé une dizaine de jours à la montagne. Dans les Alpes plus précisément.

Ça faisait plusieurs années que j'y pensais, et cette année on a donc sauté le pas. A la base j'avais peur que la mer me manque, mais en fait pas du tout. J'ai pu me baigner dans de nombreux lacs et rivières, et ce n'était pas forcément plus froid que la mer méditerranée, l'océan atlantique, ou encore que la manche... Car oui, je me baigne à peu près partout où je vais.

Enfin bref, revenons à nos moutons: tant que je peux barboter, finalement ça suffit à mon bonheur. Mais en plus, on a pu se rendre compte qu'il y avait pas mal d'avantages à partir à la montagne en plein été.

Et je me suis dit que pour ceux qui hésitent, un petit article à ce sujet pourrait être sympathique.

Alors voici un peu ce que nous avons particulièrement apprécié.

Un été à la Montagne

Il y a beaucoup moins de monde que sur le littoral

Alors bien sûr ceci est très personnel, mais plus je vieillis, moins j'aime être au milieu de la foule. Naturellement, quand on vit en région parisienne, il y a toujours du monde autour de nous : dans les transports en commun, dans les magasins, etc... Et sincèrement, ça m'angoisse déjà bien assez de me frayer un chemin lorsque je sors d'un wagon de métro pour ne pas avoir à refaire la même chose l'été parmi toutes les serviettes sur la plage. Je ne parle même pas des gens qui parlent fort ou qui fument à côté de moi quand j'essaye de me reposer à la plage : je leur ferai bien manger tous les mégots de cigarette enterrés sous le sable un à un pour leur couper le sifflet. Cependant j'ai parfaitement conscience qu'une telle attitude serait complètement antisociale et pénalement répréhensible : je me contentais donc jusque-là d'éviter les spots surblindés l'été, alors que ce sont pourtant de très jolis endroits...

Mais à la montagne, je n'ai pas eu ce soucis : il n'y avait vraiment pas foule, même aux abords des lacs ou des rivières. Le calme. Le repos. Enfin bref, ce que je recherche.

Idem lorsque des fois on a du mal à se garer dans le sud ou sur la côte atlantique pour se rendre sur les plages : partout où je suis allée cet été ce n'était pas le cas. On n’a jamais tourné. Appréciable quand l'année on galère tellement à trouver une place qu'on arrive juste à la 2ème mi-temps du match.

Un été à la Montagne

Il y a un nombre incalculable d'activités à faire

Si vous avez peur de vous ennuyer à la montagne et que vous pensez que vous en aurez vite fait le tour: détrompez-vous.

Naturellement, il faut bien regarder la station dans laquelle vous pensez partir, car j'imagine que toutes ne proposent pas les mêmes activités.

Quoi qu'il en soit vous pourrez certainement faire de la randonnée à peu près partout (mais armez-vous tout de même d'une bonne carte et de patience, parce que je trouve que ce n'est pas toujours super bien indiqué). Marcher au grand air n'a tellement rien à voir avec ce que nous faisons en ville... Ca faisait une éternité que je n'avais pas pris un grand bol d'air frais comme ça.

Vous pourrez aussi certainement faire du vtt, de la via ferrata, etc...

A certains endroits, et si vous êtes proches d'un lac ou d'une rivière, vous pourrez alors aussi en profiter pour vous baigner, faire du canoé, du paddle, du pédalo, de la planche à voile.

Les montagnes étant des endroits puissants et plein de couleurs, les photographes amateurs auront aussi de quoi faire à ce niveau-là.

En conclusion, pour la journée vous ne risquez pas de vous ennuyer avec toutes ces activités.

C'est l'heure du Paddle (mais à genoux, debout je ne tenais pas)

C'est l'heure du Paddle (mais à genoux, debout je ne tenais pas)

Et de la rando bien sûr...

Et de la rando bien sûr...

Ces vacances sont moins couteuses que celles dans les stations balnéaires

J'ai regardé le prix des locations dans quelques villes, et c'est vraiment moins cher que ce que l'on peut trouver sur les côtes.

Le coût des vacances a naturellement aussi une importance, surtout si l'on veut rester plus qu'une semaine, ou qu'on part en famille.

Et sur place les prix sont moins excessifs : les boissons et les en-cas ne sont pas à 9€ pièce, les activités proposées pas forcément à des tarifs prohibitifs non plus.

Il convient tout de même de regarder sur internet ou d'appeler avant si l'on ne veut pas avoir de mauvaises surprises.

(Je ne savais pas comment illustrer ce point)

(Je ne savais pas comment illustrer ce point)

(Alors je vous propose un peu de faune et de flore)

(Alors je vous propose un peu de faune et de flore)

Les paysages sont époustouflants

Oui, époustouflant. Et c'est la troisième fois de ma vie que je dois utiliser ce mot.

En fait, les paysages sont immenses, énormes, colorés, frais. Je ne sais pas vraiment comment dire mais en tout cas ça coupe le souffle de par l'immensité et la majestuosité de la nature.

Un été à la Montagne
Un été à la Montagne

Voilà pourquoi j'ai tant aimé ces vacances. Tout est réuni pour les amoureux de la nature et du sport, et les allergiques à la surpopulation estivale.

Un été à la Montagne

Ces vacances ne conviendront cependant pas à tout le monde, j'en ai bien conscience, et ce notamment si :

  • Vous aimez profiter des vacances pour sortir tous les soirs (boites, bars, etc...). Bien sûr il y a des restos à la montagne, mais pour la deuxième partie de soirée, les sorties sont plus rares. A voir au cas par cas par station, mais je pense que quoi qu'il en soit il y a quand même beaucoup moins de choix que dans le sud ou sur la côte atlantique
  • Si vous appréciez vous poser sur une plage privée avec transat et petite musique d'ambiance. Là c'est beaucoup plus rustique. Les lacs sont souvent entourés d'herbe, même si du sable est ramené quelques fois pour créer de petites plages artificielles. Quant aux rivières, elles sont bordées de rochers/cailloux/galets

 

Un été à la Montagne

Je crois que j'ai dit le principal, mais je terminerai quand même par une petite liste d'indispensables si vous pensez à partir à la montagne pendant les beaux jours

  • De bonnes chaussures de marche (les magasins de sport en proposent de qualité pour des prix tout à fait raisonnables
  • Des chaussures en plastique pour vous baigner, type "méduse". Le sol des lacs et rivières est le plus souvent jonché de pierres ou de gros galets, donc autant faire attention à vos petits petons

 

J'ai bien conscience de longueur de l'article et vous remercie d'avoir pris le temps de le lire dans son intégralité. Cependant, je pense qu'il fallait au moins ça pour vous parler de la montagne :)

 

Si vous connaissez de belles stations d'été, que ce soit dans les Pyrénées ou dans les alpes, je vous invite à partager celles-ci avec nous dans les commentaires.

 

Belle journée à vous, et à très bientôt.

Publié dans Un peu d'ailleurs, Humeurs

Partager cet article

Repost 0

Ma petite robe noire de l'été

Publié le par Angelita

On a tous nos basiques. Pour certains se seront les jeans, pour d'autres les chemises blanches. Pour moi c'est les robes noires. J'en ai plein. Je ne m'en lasse jamais. Au gré des saisons je prends des formes différentes, avec ou sans manches, manches trois-quart, quelques fois avec des motifs pour changer un peu...

Et là pour cet été j'ai voulu m'en prendre une. Après un petit coup d’œil sur Asos, je n'ai pas mis longtemps à craquer sur cette très jolie robe de la marque Club L Plus (si jamais elle vous intéresse elle est d'ailleurs toujours en vente pour une trentaine d'euros – pour la trouver, il suffit de taper « robe cape » dans la barre de recherche sur le site).

 

Ma petite robe noire de l'été

Il s'agit donc d'une robe cape, avec un petit ras du cou intégré, comme ça se fait beaucoup en ce moment. Elle est dans un tissu très léger, et les manches sont amples. Elle ne tient donc pas chaud. Elle est ouverte dans le dos, en mode goutte d'eau. Je trouve ce détail très joli et très féminin.

Ma petite robe noire de l'été
Ma petite robe noire de l'été

Pour le reste, j'ai ressorti une de mes anciennes pochettes de chez New Look et mes chaussures compensées La Halle. Je portais cette robe pour un mariage le soir, et accessoirisée comme ça je trouve qu'elle était parfaitement de circonstance. Mais c'est aussi au robe que je porterai facilement pour aller au resto ou sortir. Eh oui, moi je suis à l'ancienne, je sors ma jolie toilette pour sortir:)

Ma petite robe noire de l'été

Belle soirée à vous et à bientôt

Publié dans Mode & Looks

Partager cet article

Repost 0

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 > >>