Overblog
Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Un an avec mon chien : ce que ça a pu changer dans ma vie

Publié le par Angelita

Surtout, surtout, ne me jetez pas la pierre. Ne pensez pas que je considère mon chien comme un humain, ou comme un enfant : ce n’est pas le cas. Mais sincèrement, ça change bien des choses dans nos vies de prendre un animal de compagnie. J’avais envie d’en parler un peu avec vous, car aujourd’hui ça fait un an que Bambina a rejoint notre foyer.

Un an avec mon chien : ce que ça a pu changer dans ma vie

Je ne suis plus jamais seule

C’est bête, mais ça a son importance. Je ne vis pas seule, mais avec mon compagnon. Mais même quand il n’est pas là, il est plus difficile de faire comme avant : c’est-à-dire de pousser la musique au maximum, de se croire seule au monde et de danser comme une folle (ce qui a toujours été mon activité favorite lorsque je suis seule). Non. Maintenant, un chien voudrait danser avec moi. Mais bien sûr comme il ne sait pas vraiment danser, il se contenterait de me courser dans l’appart, sautant de-ci de-là de manière hystérique. Du coup, je ne danse plus (évitant ainsi à mes voisins du dessous mes « boumboums » des pieds, et les dérapages incontrôlés de Bambina sur le parquet).

Je ne fais plus non plus uniquement ce que je veux quand je suis seule. Je dois m’occuper de ce petit animal qui demande de l’attention. Des fois, je trouve ça contraignant, on ne va pas se mentir. J’aurais envie d’être seule et de ne calculer rien ni personne. Bambina se manifeste souvent pile poil à ce moment-là avec un objet dans la bouche pour jouer.

Mais le mini-agacement que je peux ressentir se dissipe quand elle vient poser sa petite tête sur moi…

Un an avec mon chien : ce que ça a pu changer dans ma vie

Je marche bien plus, et à des heures tardives

Ça, c’est sûr qu’un chien, il faut le promener ! Je le savais, je le fais. Du coup j’ai bien augmenté mon nombre de pas au quotidien, je marche beaucoup, ce qui est carrément positif (vive les applications podomètres). Mais je sors aussi plus tard que d’habitude (en même temps qu’aurai-je fait seule, à 22h00 dans la rue sinon ? aucun intérêt). Et j’apprécie la sérénité de mes sorties matinales ou nocturnes. Le calme dehors, ce petit moment avec mon chien, se vider l’esprit en la regardant sauter dans les feuilles automnales. Ça fait un bien fou et une vraie coupure dans ma vie parfois à 100 à l’heure.

Un an avec mon chien : ce que ça a pu changer dans ma vie

Des inconnus me parlent

Alors ça, vraiment, ça a été ce qui m’a le plus étonné. D’ordinaire, quand je me balade, personne ne m’adresse la parole. Eh oui, on ne s’intéresse pas à moi ma ptite dame. Et on m’a même déjà dit que je n’avais pas un visage sympathique : why not, je constate moi-même que je n’ai pas les traits les plus friendly du monde.

Mais alors, comment ça se passe, quand on a un bouledogue français au bout de la laisse, tout de suite on a l’air beaucoup plus sympa ? Parce que maintenant on me dit bonjour, on me demande si je vais bien, on me sourit, on me parle. Quel comportement étonnant. Personnellement, moi, en bonne sauvage, et à part mes voisins pour essayer d’entretenir des relations les plus sereines possible, je ne calcule personne, petit chien mignon ou pas petit chien mignon au bout du bras.

Du coup ça me déroute toujours ce changement de comportement chez les gens (car dès que je sors seule, je perds visiblement de nouveau tout intérêt aux yeux des gens, et de nouveau je ne suis plus qu’une inconnue perdue dans la masse).

Un an avec mon chien : ce que ça a pu changer dans ma vie

Je ne suis plus seule maitresse de mon planning

Clairement, sortir à 20h00 et se dire que finalement on va dormir ailleurs et revenir que le lendemain après-midi à la maison, ce n’est plus possible. Mon chien ne sachant pas s’autogérer (le bougre !), il faut assurer un minimum de présence pour le sortir, le nourrir, lui donner à boire, et surtout un peu d’amour <3

Donc les week-ends organisés en dernière minute, les nuits en dehors du domicile : c’est terminé ! Personnellement pour ce qui est des sorties jusqu’à plus d’heure, ça ne me manque pas, car j’en ai profité à une certaine période de ma vie, et aujourd’hui ça ne me tente plus trop. Par contre, j’avoue que pour les week-ends, c’est plus chiant. On doit toujours voir qui pourrait nous garder le chien, aller le déposer (et ce n’est pas forcément à proximité de chez nous), donner tous ses papiers au cas où… Enfin bref, une organisation qui ne permet pas trop de faire les choses « à l’arrache ».

Un an avec mon chien : ce que ça a pu changer dans ma vie

Voici pour les bouleversements principaux depuis que la petite Bambina est entrée dans notre vie. Prendre un chien c’est effectivement un engagement, qui doit être réfléchi car forcément votre quotidien sera modifié. Mais personnellement, et malgré les côtés parfois contraignants, je ne regrette cependant pas du tout d’avoir accueilli Bambina. Et ceci parce que :

  • Elle me fait toujours la fête quand je rentre le soir. Et ça, quand on a passé une longue journée, voir un petit animal si heureux de nous voir, ça met du baume au cœur
  • Elle me fait rire quand elle a ses quarts d’heure de folie et court partout comme si notre appartement était un terrain de motocross semé d’embuches (alors que pas du tout en fait, avec un chien à la maison il n’y a plus rien qui traine par terre)
  • Elle est quand même trop choupinette quand elle vient réclamer des câlins. Et encore plus quand elle sent que je ne suis pas bien et qu’elle vient d’elle-même se mettre sur moi avec ses grands yeux globuleux
  • Et pour beaucoup d'autres raisons encore <3
Un an avec mon chien : ce que ça a pu changer dans ma vie

Enfin bref, c’est ma Bambinouche à moi.

Et vous alors, vos animaux ont aussi changé beaucoup changé de choses dans vos vies ?

Belle semaine à vous.

Publié dans Humeurs

Partager cet article

Mon poncho à carreaux - French Curves Challenges

Publié le par Angelita

Ce mois-ci on ne rigole pas avec le French Curves Challenge, on doit même se tenir à carreau ! C’est le thème qui nous a été annoncé par Gaëlle Prudencio, créatrice du concept.

Mon poncho à carreaux - French Curves Challenges

Personnellement, je ne suis pas une grande adepte des imprimés pour les vêtements, autres que floraux et léopard. Du coup, ce thème je me suis dit qu’il allait vraiment falloir que je me l’approprie pour faire quelque chose qui me plaisait. A la base je pensais m’acheter une énorme écharpe toute douce. Mais je ne trouvais pas la couleur dont j’avais envie. Et puis en rentrant chez Mango, je suis tombée sur ce joli poncho. Comme j’adore me caler dans des vêtements bien chaud l’hiver, j’ai immédiatement craqué.

Mon poncho à carreaux - French Curves Challenges

J’ai opté pour un poncho rose et marron doux. J’adore ces couleurs pour les jours froids, ça fait très cocooning. Et surtout, la matière est tellement agréable ! On se sent vraiment bien à l’intérieur de ce vêtement, qui nous entoure comme un plaid le soir sur notre canapé.

Mon poncho à carreaux - French Curves Challenges

J’ai décidé de l’associer avec une robe noire, tout simplement. C’est un modèle que je porte souvent, et qui fait partie de l’une des dernières collections de MS Mode (et je l’ai d’ailleurs vu en boutique il n’y a pas longtemps).

Je ne sais malheureusement pas trop quel est l’avenir de cette chaine de magasins que j’appréciais de plus en plus. Je pensais que la marque marchait bien, et j’ai été très surprise d'apprendre il y a quelques semaines que MS Mode était en cours de restructuration en France. Je souhaite d’ailleurs bon courage à toutes les personnes qui travaillent chez eux et qui restent encore pour l’heure dans l’incertitude.

Mon poncho à carreaux - French Curves Challenges

C’est donc une tenue que je porte souvent, et dans laquelle je me sens très à l’aise. Je suis contente d’avoir finalement pris ce poncho à la place d’une énorme écharpe. Ça change un peu de ce que je porte d’habitude, et surtout c’est une pièce que j’adore pour cet hiver…

Mon poncho à carreaux - French Curves Challenges
Mon poncho à carreaux - French Curves Challenges

Je vous invite à voir les looks des autres French Curvettes, que vous verrez à la fin de l’article.

 

Belle journée à vous.

Publié dans Mode & Looks

Partager cet article

Etre ronde et (heureuse) en couple avec un homme mince

Publié le par Elegna

Ce n’est un secret pour personne, je suis plutôt ronde. Par contre, ce que les gens qui ne me connaissent pas personnellement ignorent, c’est que mon compagnon lui, est plutôt mince.

 

Naturellement, ça ne nous a jamais posé de problème. On s’est connu comme ça, on s’est aimé comme ça. Quand un jour il m’a annoncé son poids j’ai compris que je pesais plus lourd que lui. C’était la première fois que ça m’arrivait, et j’ai mis cette idée dans un coin de ma tête. Je n’en ai pas fait un drame.

 

Autour de moi je ne connais pas de couple où l’homme est plus menu que la femme. Les femmes rondes de mon entourage sont également avec des hommes ronds. Pourquoi, comment, je ne sais pas. Le principal est bien qu’ils s’aiment.

 

A vrai dire, je ne me suis pas penchée de moi-même sur cette question. Je n’étais pas non plus obsédée par l’idée que physiquement on était pas parfaitement « raccord ». Il est gentil et me traite bien, c’est tout ce qui compte à mes yeux.

Mais petit à petit on a commencé à me dire des petites choses, par-ci par-là. J’ai bien conscience que ce n’est pas dit méchamment, mais à la longue, ça ne fait plaisir ni à lui, ni à moi.

Etre ronde et (heureuse) en couple avec un homme mince

Ça a commencé à une soirée, ça devait faire un peu plus d’un an qu’on était ensemble. Je dis à quelqu’un « Mon copain est là-bas » et désigné un groupe en le montrant du doigt. La personne me dit « Lui ? » « Non ». « Lui ? » « Non ». « Lui alors ? » « Non, le mec au milieu, avec le tatouage ». « Ah bonnnnn. Mais je t’imaginais avec quelqu’un de beaucoup plus costaud ! ».

Notons au passage que bien qu’il soit mince, mon compagnon mesure 1m80.

 

Du coup je demande des précisions, et la personne de m’expliquer qu’elle me voyait avec quelqu’un de plus grand, de plus baraqué, de plus costaud, un mec STOKOS quoi. Drôle, car en vrai je n’ai jamais fréquenté de mec vraiment stokos.

 

Je ne le dis pas à Chéri, me disant qu’il peut se passer de cette information. Mais on me l’a répété plusieurs fois, « qu’on ne s’imaginait pas du tout que tu sois avec un mec comme ça » et un jour je lui en ai parlé. Il était étonné que les gens aient pu me dire de telles choses, et m’a dit « Comment ça se passe ? Les minces devraient être avec des minces, les gros avec les gros, les petits avec les petits ? Leur vision de l’amour est triste ».

Je me suis alors rappelé que plus jeune j’étais toujours étonnée quand je voyais un couple dans lequel l’homme était plus petit que la femme. Je n’ai cependant jamais formulé aucune observation à ce sujet à ces couples. Mais en fait je me suis dit qu’on devait faire le même effet que ces couples me faisaient à l’époque. Un couple un peu atypique et mal assorti. Enfin, aux yeux de certaines personnes.

Etre ronde et (heureuse) en couple avec un homme mince

Un jour on m’a demandé si mes kilos en trop ne gênaient pas mon copain et s’il ne m’avait jamais demandé de mincir. Je suis certaine qu’on ne me l’aurait jamais demandé s’il avait lui-même été rond. Et la réponse est non. Il ne m’a jamais rien dit à ce sujet.

On m’a également dit que c’était bien d’avoir quelqu’un qui m’aime réellement et qui m’accepte comme je suis. MAIS ENCORE HEUREUX ! Devrait-on lui dresser un monument pour ça ? Devrais-je tous les matins le remercier d’accepter de vivre avec une petite dodue ? La blague. Lui il ne me remercie pas de l’accepter avec sa perte de cheveux de trentenaire.

 

Certaines personnes pensent donc qu’il me fait une fleur d’être avec moi, et que j’ai bien de la chance. Naturellement, j’en ai de la chance d’être avec lui, mais pas parce qu’il accepte mes petits bourrelets. J’ai de la chance tout simplement parce que c’est lui.

 

Aujourd’hui je préfère rire de ces remarques faussement bienveillantes. Ou du fait que le serveur me mette toujours le coca rouge devant le nez, et l’eau gazeuse à Chéri. (« Non, c’est l’inverse, merci »).

Je n’épargne cependant pas les auteurs de ces sorties à la limite de la condescendance, et la répartie reste la meilleure des armes. J’aimerais simplement qu’ils comprennent que l’amour n’est pas seulement une histoire de personnes qui se ressemblent et / ou se correspondent physiquement, et qu’un mince ne fait pas l’aumône à une ronde lorsqu’il est avec. Non.

 

L’amour c’est bien plus que cela…

Publié dans Humeurs

Partager cet article

Bombers Rose et Talons Hauts / French Curves Challenge

Publié le par Elegna

Un nouveau 16, un nouveau French Curves Challenge ! Ce mois-ci, Gaëlle, créatrice du défi et rédactrice du blog www.gaelleprudencio.com, nous a annoncé que nous allions devoir féminiser le Bombers.

 

Et oui, cette veste so 90s, qui revient très à la mode cette année. Je me rappelle quand j’étais petite, de la mode des blousons Schott et de leur scratch. Je me rappelle que certains se les faisaient voler, et que du coup les mères avaient décider de coudre ces scratchs, histoire qu’on ne dépouille pas partiellement la jolie veste de leurs marmots. Je me rappelle qu’il y avait même eu des vols de Bombers à l’école et à la piscine, parce qu’à l’époque ça coûtait un rein.

Bombers Rose et Talons Hauts / French Curves Challenge

Enfin bref, fin de l’épisode nostalgie, cet hiver les Bombers sont sur tous les fronts, et sont aujourd’hui disponibles dans pas mal de couleurs ou de matières.

Pour ma part, j’ai choisi de ne pas prendre de modèle avec poche sur les bras, car comme je les trouve déjà assez ronds, je voulais éviter d’en rajouter et préféré quelque chose de plus épuré.

J’ai donc opté pour un modèle rose pale, de chez Gémo. Il est très fin (dont je ne pourrai pas le mettre lorsque les températures seront trop basses), mais pour la mi-saison c’est parfait ! Les photos ont d’ailleurs été faites par un dimanche très ensoleillé d’octobre, et j’avais limite chaud au bout d’un moment.

La fermeture est dorée, et il a deux petites poches sur le côté. Et c’est tout. C’est vrai que j’aime plutôt l’extrême simplicité au niveau des coupes de manteaux et de vestes, et du coup ce modèle m’a séduit tout de suite. Le prix est tout mini en plus (30 €).

Bombers Rose et Talons Hauts / French Curves Challenge

Pour le reste, j’ai opté pour un ensemble jupe noire / haut transparent noir. D’ailleurs, ce top de chez Primark je le portais déjà dans le challenge du mois dernier (ici). Il va vraiment bien avec pas mal de vêtements. Et il est toujours aussi agréable à porter.

La jupe, quant à elle, je l’avais shoppée chez MS Mode lors des soldes d’été. J’aime bien la différence de matières entre les différents vêtements, je trouve que malgré que l’ensemble soit noir, ça donne du relief à la tenue.

Bombers Rose et Talons Hauts / French Curves Challenge

Pour les chaussures, j’ai opté pour mes Timberland noires à talons compensées. Timberland + Bombers : retour vers le futur.

Mais j’adore le style de ces chaussures, et elles sont carrément confortables pour celles qui, comme moi, arpentent quotidiennement bus, métro, rer, tramway, j’en passe et des meilleurs.

Bombers Rose et Talons Hauts / French Curves Challenge

Pour le make-up, j’ai surtout opté pour un rouge à lèvres violet (le Vintage de chez Anastasia Beverly Hills, que j’adore). Le reste, malheureusement, on ne le voit pas beaucoup tant la luminosité était forte le jour de la prise des photos.

Bombers Rose et Talons Hauts / French Curves Challenge
Bombers Rose et Talons Hauts / French Curves Challenge
Bombers Rose et Talons Hauts / French Curves Challenge

Voici pour mon interprétation d’un look féminin en bombers. N’hésitez pas à passer voir les propositions des autres French Curvettes, il y a du très très stylé :)

Publié dans Mode & Looks

Partager cet article

Une palette: Trois Make-Up - "Totally Cute" de Too Faced

Publié le par Elegna

Pour cette rentrée, j’ai décidé d’instaurer une nouvelle catégorie d’articles, que je vais très sobrement intituler « Une palette : Trois Make-Up ». 
C’est en rangeant cet été mon maquillage dans la perspective de mon prochain déménagement que je me suis rendue compte de la diversité des palettes que j’avais en ma possession. Sûrement que bien des personnes trouveraient ça ridicule / inutile / impensable / incompréhensible d’avoir une quinzaine de palettes, mais avec le temps, c’est pourtant bel et bien ce qui m’arrive… C’est mon petit péché mignon, j’adore les fards à paupière mais je n’en achète que très rarement de manière individuelle. Non, mon truc à moi c’est les palettes. Ces jolis objets qui renferment plein de fards, de couleurs et de textures d’un coup. D’autant que je leur trouve un côté très pratique lorsque je voyage pour avoir une multitude de possibilités de maquillages d’un coup sous la main.
Une palette: Trois Make-Up - &quot;Totally Cute&quot; de Too Faced
Enfin bref : je me suis dit qu’il était quand même dommage finalement de ne pas partager plus autour de ces objets. Souvent, on voit des revues lorsque les palettes sortent… et puis c’est tout. Aussi, j’ai pensé vous proposer une fois par mois un article « Une palette : Trois Make-Up », pour vous partager mes idées de maquillages autour de ces petites beautés.
Je n’achèterai naturellement pas de palettes spécialement pour cette nouvelle catégorie, mais utiliserai celle de ma collection, qui pour certaines sont de vrais best-seller (Chocolate Bar, Naked 3, etc..). Après, si au fil des mois certaines palettes me font de l’œil, faut voir ;)
Une palette: Trois Make-Up - &quot;Totally Cute&quot; de Too Faced
***
 
Commençons donc ce mois-ci avec l’une des dernières palettes de Too Faced, la « Totally Cute ». Et c’est vrai qu’elle est absolument adorable ! Le packaging est déjà fort adorable, mais à l’intérieur les couleurs sont encore plus mignonnes. Bon après, je comprends les voix qui trouvent ce packaging enfantin, Too Faced, soit on adhère, soit on enterre.
Pour ma part, ça fait maintenant des années que j’aime le côté bling de leur palette, et à part la Chocolate Bon-Bon, aucun packaging ne m’a jamais « dérangé ». 
Une palette: Trois Make-Up - &quot;Totally Cute&quot; de Too Faced
A l’intérieur de cette palette neuf superbes fards : les trois de la première rangée sont mattes, et les six autres sont irisés / pailletés.
Une seule petite remarque négative : les fards I <3 TF et Meow ! sont assez poudreux et font donc des chutes. Rien de bien gênant pour moi car je travaille toujours mes yeux avant mon teint, mais je préfère le préciser pour celles qui feraient leur maquillage dans un autre plus habituel.
Une palette: Trois Make-Up - &quot;Totally Cute&quot; de Too Faced
Une palette: Trois Make-Up - &quot;Totally Cute&quot; de Too Faced
Pour le premier maquillage, j’ai choisi de faire un maquillage un peu appuyé et de justement me servir de I <3 TF et de Meow !. J’ai d’abord appliqué le fard Bunny Fu-fu est creux de paupière, puis j’ai appliqué Meow ! sur la paupière mobile. Au milieu de celle-ci je suis venue apposer un peu du fard I <3 TF pour apporter plus de lumière (et de fun). J’ai répété cette opération plusieurs fois pour estomper et dégrader comme je le souhaitais.
J’ai fini en appliquant le fard Double Scoop sur ma paupière fixe, et jusqu’à mon sourcil (tant qu’à faire…). Un trait fin d’eye-liner, du mascara, et hop ! le tour est joué.
Pour le rouge à lèvre, il s’agit de la teinte Vintage de chez Anastasia Beverly Hills. Mais j’aurai l’occasion de bientôt vous en reparler.
Une palette: Trois Make-Up - &quot;Totally Cute&quot; de Too Faced

 

Pour le deuxième maquillage, j’ai opté pour un œil très charbonneux. J’ai commencé par travailler mon creux de paupière avec le fard brun Chocolate Donut. J’ai bien estompé car il est tout de même assez foncé. J’ai ensuite appliqué le magnifique Storm Cloud sur ma paupière mobile, en étirant bien vers le haut. Storm Cloud est vraiment un fard magnifique, que je décrirai comme un bleu Teal, avec beaucoup de reflets (un peu bleu nuit, un peu violets). C’est une couleur que j’adore et qui bien que très foncée, se porte facilement et va (presque) avec tout. J’ai ensuite bien estompé entre Storm Cloud et Chocolate Donut pour que le résultat soit le plus doux possible. J’ai répété plusieurs fois l’opération. Puis j’ai appliqué le fard Shooting Style sur l’intégralité de ma paupière fixe et dans le coin interne de mes yeux, pour apporter une petite touche de lumière. J’ai ensuite appliqué une toute petite pointe de Storm Cloud en raz de cils inférieurs pour appuyer un peu plus le côté charbonneux. Comme d’habitude un léger trait d’eye-liner, du mascara, et l’affaire est dans la poche.
Une palette: Trois Make-Up - &quot;Totally Cute&quot; de Too Faced
Pour le troisième et dernier maquillage, j’ai souhaité faire quelque chose de plus lumineux. Mais à y regarder de plus près, j’ai surtout fait quelque chose de bien plus flashy ! J’ai décidé d'allier le blanc cassé irisé du fard Unicorn au vert pomme flashy de Clover. C’est très simple et rapide : J’ai travaillé mon creux de paupière avec le fard Clover, tout en accentuant également mon creux extérieur en dessinant un léger V. Puis j’ai appliqué Unicorn sur la paupière mobile. J’ai ensuite dégradé légèrement l’ensemble (d’ailleurs normalement je le fais plus, mais là je souhaitais faire particulièrement ressortir le vert). J’ai enfin terminé en appliquant le fard Double Scoop sur la paupière mobile.
Bien que ce soit le maquillage qui m’ait pris le moins de temps, je pense que c’est celui qui est le moins simple à porter, sauf à aimer les maquillages très colorés qui se voient de loin ;)
Une palette: Trois Make-Up - &quot;Totally Cute&quot; de Too Faced
Voici donc pour ce premier article de cette nouvelle série. N’hésitez pas à me faire un retour, je serais ravie de savoir si cette nouvelle catégorie vous enchante autant que moi.
Bonne journée à vous,

Publié dans Make-Up

Partager cet article

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 > >>